Nous suivre

Volley-Ball

Volley Golden European League : Les Bleues sacrées en finale !

Publié le

Volley Golden European League Les Bleues sacrées en finale !
Photo Icon Sport

GOLDEN EUROPEAN LEAGUE DE VOLLEY – Jour de gloire pour le volleyball féminin français, qui décroche son premier titre international en dominant la République Tchèque en finale (25-22, 27-25, 25-14). Moins souveraines qu’en demi-finales, les Bleues se sont toutefois montrées extrêmement solides dans les moments importants pour ouvrir leur palmarès.

Après une victoire sans coup férir en demi-finales contre la Croatie jeudi soir, les Bleues avaient rendez-vous avec l’histoire. Ayant l’avantage d’évoluer à domicile, elles affrontaient la République Tchèque pour leur première finale de Golden European League. A Orléans, elle étaient logiquement les favorites, mais les Tchèques n’étaient certainement pas à prendre à la légère. De plus, il était difficile pour les Françaises de savoir sur quel pied danser, car les deux sélections ne s’étaient plus croisées en compétition officielle depuis 2013 !

Une entrée en matière solide

Les Bleues appuient d’entrée sur l’accélérateur (3-0). Les Françaises sont en forme, et ne perdent pas une occasion de punir les Tchèques, que ce soit en attaque ou au contre. L’écart se creuse rapidement (15-8), avec une Héléna Cazaute en parfaite cheffe de meute. Le block tricolore se montre parfaitement efficace, mais les Tchèques sont accrocheuses. Elles reviennent au score à coup de services gagnants, profitant d’un moment de flottement chez les Bleues (18-18). Émile  Rousseaux harangue ses joueuses, mais le match se tend. Les deux équipes sont roue dans roue, jusqu’à un block d’Amandha Marine Sylves qui offre trois balles de set aux Françaises. La deuxième sera la bonne, et les Tricolores bouclent la manche 25-22.

Un deuxième set incroyablement serré

Les Tchèques entament leur seconde manche décidées à mener la vie dure aux Bleues. Elles se tiennent sur les talons des Françaises, mais sans jamais passer devant. Les Tricolores s’appliquent à conserver deux points d’avance (8-6). Lucille Gicquel monte en température en attaque, et elles finissent par creuser l’écart (12-8). Comme en première manche, les Tchèques ne lâchent rien et recollent. Le niveau monte d’un cran, et les Tchèques finissent par prendre l’avantage (22-23). Elles se procurent même deux balles de set, mais les Bleues ne lâchent rien dans une fin de set à couper au couteau. Ce sont finalement les Françaises qui sortent vivantes de la seconde manche, 27-25, sur un dernier block gagnant.

Sereines jusqu’au bout

Les Tchèques ont pris un coup sur la tête, et débutent mal leur troisième manche. Les Bleues, sur leur lancée, attaquent pied au plancher et creusent rapidement un écart conséquent (13-5). Mais les Tchèques ne renoncent jamais, et inscrivent 5 points d’affilée pour rester en vie. Les taulières françaises, la capitaine Héléna Cazaute en tête, mettent un dernier coup de collier pour enterrer tout espoir de retour adverse. Les Bleues maitrisent, et s’imposent finalement 25-14 dans le troisième set. C’est un véritable exploit de la part des filles d’Émile Rousseaux, qui inaugurent le palmarès du volley féminin français. Une performance magistrale qui prouve que le volley tricolore est en état de grâce. De bon augure à l’approche de Paris 2024.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une