Nous suivre

Volley-Ball

Volley Ligue des Nations féminine 2024 : Les Bleues débutent par une défaite contre l’Allemagne

Sébastien Gente

Publié le

Volley Ligue des Nations féminine 2024 Les Bleues débutent par une défaite contre l'Allemagne
Photo VolleyBall World

LIGUE DES NATIONS FÉMININE 2024 DE VOLLEYBALL – Pour leur première dans la compétition, les Bleues n’ont pas trouvé leur rythme et ont logiquement cédé face aux Allemandes.

Si les Bleus sont des habitués de la Ligue des Nations, ayant remporté deux fois la compétition dont la dernière en 2022, l’équipe de France féminine allait vivre une grande première aujourd’hui. Grâce à leur succès en Challenger Cup l’an dernier, les Françaises avaient gagné leur ticket pour une première apparition dans cette compétition. C’est en Turquie, contre l’Allemagne, qu’elles allaient vivre leur baptême du feu.

Sur le papier, une opposition abordable contre une équipe sensiblement du même niveau, sans référence puisque la dernière confrontation entre les deux équipes remontait à 2017. Ce qui s’est traduit sur le terrain, le premier set étant atrocement serré. Les Bleues ont prouvé leur valeur, mais les Allemandes ont fini par creuser un léger écart sous l’impulsion des attaques tranchantes de Lina Alsmaier. Le block adverse a fait le travail et les Bleues se retrouvaient à courir après le score.

Sonnées par la perte du premier set, elles subissent une série de Camilla Weitzel au service, et laissent les Allemandes s’échapper. Le deuxième set est une formalité, une punition même, et les Bleues se retrouvent au pied du mur. Le troisième set semble prendre la même direction, mais les Françaises se retrouvent enfin, portées par une excellente Maëva Schalck, semblent parties pour ouvrir leur compteur, mais craquent en fin de match, et s’inclinent 25-22, 25-14, 25-22. Départ manqué, mais il reste plein d’occasions de relever la tête, à commencer par la Pologne vendredi.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *