Nous suivre

Tennis

Wimbledon 2020 se disputera fin juillet, et sur béton !

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

SIPA

On savait que le tournoi de Wimbledon était menacé par l’épidémie de Covid-19. En milieu d’après-midi, les organisateurs annonçaient l’annulation du Grand Chelem britannique. Mais revirement de situation ! Les organisateurs ont finalement décidé de le déplacer fin juillet-début août et sur des courts en béton.

Pour le tournoi du Grand-Chelem le plus prestigieux, il y avait un enjeu sportif, financier et d’image colossal. Alors que la pandémie de CoVid19 entamait les chances que le tournoi puisse avoir lieu, les organisateurs de Wimbledon ont pris une décision surprenante, après avoir dans un premier temps annoncé l’annulation du tournoi.

Wimbledon à la place de Tokyo

En effet, les Britanniques ont décidé de déplacer le tournoi sur les dates initiales des JO de Tokyo. Cela voulait dire qu’ils n’avaient aucune certitude que le gazon de Wimbledon serait en état. Qu’à cela ne tienne ! Pour que le Grand Chelem de Sa Majesté ait bien lieu, les organisateurs ont décidé de recouvrir pour 2020 les courts de béton.

Semblables à la surface que l’on peut trouver à l’US Open, la surface 2020 de Wimbledon offre toutes les garanties nécessaires à ce que le tournoi puisse avoir lieu dans les meilleures conditions. Dans un communiqué envoyé à l’agence britannique Itsajoke, les administrateurs du tournoi londonien expliquent les travaux commenceront très prochainement. Ils rassurent en promettant que les ouvriers bénéficieront de toutes les protections nécessaires pour se prémunir contre le CoVid19.

Tournoi iconique

Il y a tout de même de quoi être inquiet. On ne sait pas du tout comment les courts en gazon pourront être de nouveau utilisables en 2021. Un changement de structure aussi important aura forcément des conséquences sur la pousse de l’an prochain.

On est également en droit d’être inquiet pour ce qui est de l’identité de Wimbledon. Tournoi du Grand Chelem iconique et historique, il est avec Roland-Garros celui des 4 GC qui n’a jamais changé de surface. Dernier tournoi majeur à se disputer sur gazon, cette décision pourrait bien enterrer définitivement cette surface de la planète tennis.

On ne sait pas encore ce qu’en pensent les joueurs, qui n’ont pas été consultés. Déjà réservés sur le changement de date de Roland-Garros, on les croit volontiers déboussolés. A commencer probablement pas Sa Majesté Roger Federer, maître incontesté du gazon londonien. On ne l’appellera pas pour avoir son sentiment sur ce poisson d’avril…

JMPPMJ


Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?