Nous suivre

Tennis

WTA Rouen : Pas de finale pour Caroline Garcia

Louka Lesueur

Publié le

WTA Rouen Pas de finale pour Caroline Garcia
Photo Icon Sport

WTA OPEN DE ROUEN – La route s’arrête en demies pour Caroline Garcia à Rouen, nettement battue par Sloane Stephens (6-3, 6-2). 

Un premier set trop timide

Après un quart de finale parfaitement mené, la Française faisait face à une tout autre adversaire, l’Américaine Sloane Stephens, certes irrégulière actuellement, mais toujours très solide sur terre battue. C’est Stephens qui a servi pour entamer ce match, elle gagnera facilement ce premier jeu. Lors du 4ème jeu, Caroline Garcia commet plusieurs fautes directes et se fait breaker par l’Américaine.

Mais derrière, la 23ème mondiale réagit et débreake immédiatement. Cependant, irrégulière, elle est à nouveau breakée par Stephens. La tricolore joue sous pression et discute beaucoup avec son clan. Moins timide, l’Américaine confirme et mène 5 jeux à 2.

Caroline Garcia semble en difficulté, notamment sur ses services.. Elle se met en difficulté, mais heureusement pour elle, Stephens plie sur les derniers points. Et sur un joli passing, c’est l’Américaine qui remporte la première manche 6 à 3.

Caroline Garcia n’a pas existé

Le second set part dans le même sens que le premier, avec un niveau de jeu moyen des deux côtés et beaucoup d’imprécisions. À nouveau, c’est Stephens qui fait la course en tête en breakant son adversaire (2-1). Confirmation derrière sur son service.

Malgré un niveau de jeu mitigé, Sloane Stephens continue de faire la course devant et de mettre la pression sur la tricolore. Sous pression, Garcia craque encore sur son service et laisse son adversaire s’envoler, 5 jeux à 2 en sa défaveur, service adverse à suivre. Sur le dernier jeu, l’Américaine déroule son jeu et l’emporte dès sa première balle de match (6-3/6-2).

La Tricolore n’a jamais existé sur ce match malgré quelques superbes points. En face, Sloane Stephens n’a pas livré son meilleur tennis, mais elle a su marquer quand il le fallait.

Passionné depuis tout petit par les exploits de Bolt, Fourcade, Riner, Lavillenie, Wilkinson, Hirscher. Les émotions provoquées par le sport ont bercé mon enfance et continuent de le faire aujourd'hui. Grand chauvin, je suis le plus grand supporter des frenchies.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *