Nous suivre

Rugby à XV

XV de France : Les internationaux en fin de contrat en 2023

Publié le

Photo Icon Sport

XV DE FRANCE – Comme le rappelle nos confrères du Midi Olympique, plusieurs internationaux français sont en fin de contrat en juin 2023. 

Cameron Woki aurait dû être dans cette liste mais il a finalement choisi de rejoindre le Racing 92 à un an de la fin de son contrat avec l’UBB. Uini Atonio n’y sera pas non plus puisqu’il a prolongé avec le Stade Rochelais jusqu’en 2025, au contraire de son coéquipier Brice Dulin. L’arrière de 32 ans a perdu sa place avec les Bleus et va devoir faire un choix pour son avenir, car il devrait signer l’un de ses derniers gros contrats. Virimi Vakatawa est dans le même cas. À plus de 30 ans, il aura une décision importante à prendre cette année, même si pour le moment, rien ne le pousse loin du Racing 92.

Penaud, le dossier le plus chaud

Damian Penaud est lui l’attraction des internationaux en fin de contrat. Une prolongation à l’ASM Clermont est très improbable et tous les autres cadors de Top 14 se sont mis en alerte. Le Stade Toulousain et le Racing 92 sont pour le moment les mieux placés. Demba Bamba, actuellement blessé, sera aussi courtisé. Mais le LOU tient la corde pour une prolongation. Selevasio Tolofua, aussi en fin de contrat, est lui courtisé par plusieurs écuries de Top 14, même si le Stade Toulousain n’a pas dit son dernier mot sur ce dossier.

Mais c’est bien en deuxième ligne qu’il y a le plus grand nombre de joueurs sur le marché dans moins de 12 mois. Pierre-Henri Azagoh est le plus courtisé avec plusieurs grosses écuries à ses trousses. Mais le club parisien espère le convaincre de prolonger. Cyril Cazeaux et Thomas Jolmes, deuxièmes lignes de l’Union Bordeaux-Bègles, et Boris Palu, du Racing 92 sont aussi sur le marché sans que des informations sur leur avenir n’aient filtré pour le moment. Enfin Rémi Picquette est en discussions avec les dirigeants rochelais pour une prolongation, mais rien n’est acté jusqu’ici.


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une