Nous suivre

Lumière sur

Quelle arme choisir pour pratiquer le tir sportif ?

Publié

le

AFP

Le tir sportif voit le jour au XIVème siècle en France durant la Guerre de Cent Ans. Celui-ci prend un véritable tournant à la création des premiers clubs en 1866. En 1967, la Fédération Française de Tir voit le jour.

Le tir sportif regroupe plusieurs disciplines. Néanmoins, chaque discipline présente un point commun : l’utilisation d’une arme. L’arme varie selon la discipline. Les pistolets, fusils à pompe, carabines 22LR… sont utilisés pour les tirs de petite portée. Pour la pratique des tirs à longue distance, le sniper gros calibre est à l’honneur.

Quel calibre choisir ?

Le pistolet est une arme de poing qui nécessite une technique de précision élevée. Pour les débutants, le pistolet à air comprimé au plomb est l’idéal. Il est adapté pour les cibles à moins de 10 mètres. Pour les tireurs d’un niveau intermédiaire, un pistolet à calibre 22LR (Long Rifle) est à privilégier. Ses balles peuvent atteindre jusqu’à 50 mètres. Les pistolets gros calibres sont réservés aux tireurs expérimentés et de haut niveau.

Le tir de vitesse est une des disciplines les plus compliquées. Il nécessite une adresse et une rapidité exceptionnelle de la part du tireur. Le pistolet de calibre 9 mm est le mieux adapté pour le parcours. Le tir de vitesse est réservé aux tireurs de haut niveau ayant une licence.

La carabine est l’arme la plus répandue dans l’univers du tir sportif. Préférez des balles à calibre 4,5 mm pour les tirs de précision d’une distance de 25 à 30 mètres. Léger, il dégage une puissance pouvant aller jusqu’à 23 joules. Si vous pratiquez un tir de précision allant jusqu’à 100 mètres, il est conseillé de choisir une carabine 22LR ou un calibre 5,5 mm.

Les différents accessoires pour améliorer son tir

La pratique du tir sportif requiert une grande dextérité. Pour optimiser ses performances, disposer des meilleurs matériels est de mise. Une arme adaptée et des accessoires adéquats doivent être réunis pour un tir adroit.

Selon le niveau et la progression du tireur, des accessoires de tir (casque, kit de démontage et autres) peuvent se montrer indispensables.

Les lunettes améliorent considérablement la visée de l’arme. Elles doivent être choisies selon que vous utilisez une arme de poing ou une arme d’épaule. La puissance doit également être prise en compte. Les lunettes 4X32 sont les meilleures alliées des carabines de 10 joules. Pour une meilleure précision de la carabine de 40 joules, les lunettes 4-12X40 sont vivement recommandées.

La tenue entre également en compte quand il s’agit du tir sportif. Il ne nécessite aucune tenue spéciale. Elle doit tout de même assurer un confort maximal au tireur. Pour le tir olympique, les tenues des tireurs avec une carabine doivent assurer une stabilité optimale.

Qui peut pratiquer le tir sportif ?

Le tir sportif se trouve sur le podium des sports individuels les plus pratiqués dans le monde. En France, la FFT dénombre jusqu’à 140 000 licenciés.

Pendant longtemps, les disciplines de tir ont été considérées comme un sport réservé à la haute société. Aujourd’hui, elles sont ouvertes à tous les genres et pour tous les âges. Ce dernier doit tout de même être déterminé dans la limite du raisonnable. Les mineurs de moins de 16 ans doivent être assistés par une personne majeure dans l’exercice du tir sportif.

Quelques conditions doivent être respectées pour pouvoir pratiquer le tir sportif. Les jeunes débutants doivent utiliser des modèles de pistolet à plomb ou de carabine à air comprimé. La distance de la cible doit être relativement proche selon la corpulence du tireur. Certaines armes doivent être soumises à déclaration. Une licence est indispensable pour quelques catégories de tireurs, notamment les tireurs d’élite.

Les réglementations pour détenir une arme

Pour les armes de catégorie C, plusieurs conditions doivent être remplies. L’âge, le casier judiciaire, la condition physique et d’autres sont à prendre en compte. Une déclaration doit être également déposée chez un courtier ou un armurier. Le détenteur est dans l’obligation de conserver l’arme dans une armoire forte ou un coffre-fort. Le non-respect de ces dispositions est pénalisé d’une amende de 30 000 euros et d’une peine de prison de 2 ans.

Les armes destinées au tir sportif se trouvent dans la catégorie B. Une autorisation expresse doit être demandée pour détenir une arme de cette catégorie. Qu’il s’agisse d’une arme de poing ou d’une arme d’épaule. L’autorisation est accordée pour 5 ans au maximum et des conditions doivent être remplies pour que celle-ci soit accordée. Elle doit être renouvelée expressément. La demande de renouvellement doit se faire dans les trois mois avant l’expiration de l’autorisation valide.

Dicodusport


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Gilles GILLEW Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gilles GILLEW
Invité
Gilles GILLEW

Bonjour, juste une précision concernant le calibre 22 LR : « Ses balles peuvent atteindre jusqu’à 50 mètres » est incorrect. Le 22LR possède une précision optimale à 50 mètres, et la munition a une portée supérieure à 1.000 mètres.

Fil Info

Actus à la une