Nous suivre

Football

11 avril 2017 : Le bus de Dortmund visé par une attaque

Sophie Clapier

Publié

le

11 avril 2017 - Le bus de Dortmund visé par une attaque
Photo AFP

En ce soir de Ligue des Champions, le Borussia Dortmund accueille Monaco pour le match aller des quarts de finale. Une rencontre finalement reportée à la suite d’une attaque sur le bus du club allemand.

Ça s’est passé le 11 avril 2017

Peu après 19h, les joueurs du BVB quittent leur hôtel direction le Signal Iduna Park. Ce stade, situé une dizaine de kilomètres plus loin, doit recevoir en ce 11 avril 2017 une rencontre de Ligue des Champions. Les spectateurs allemands et monégasques s’y pressent déjà afin d’encourager les deux équipes. Seulement sur le trajet du bus de Dortmund, trois explosions résonnent. Les bombes, contenant divers objets métalliques, endommagent fortement le bus et blessent deux personnes. Par chance, l’attaque ne fait aucun mort.

Le défenseur espagnol Marc Bartra se voit, lui, opéré du poignet. Le choc est alors immédiat, l’ambiance beaucoup plus tendue aux abords du stade. Quelques minutes plus tard, l’annonce tombe, le match est reporté au lendemain. Pourtant favoris, les joueurs de Thomas Tuchel s’inclineront 2-3 à domicile avant de perdre le match retour à Monaco 3-1. Impossible de savoir ce qu’aurait été le résultat sans cette attaque.

©EPA

Info : Si les soupçons se sont d’abord penchés sur une attaque terroriste, il n’en est rien. Sergueï Wenergold, électricien germano-russe a décidé de s’enrichir. Pour cela, il a décidé de tuer un maximum de joueurs allemands pour faire chuter le cours de l’action du BVB sur laquelle il avait auparavant spéculé. Ah l’argent …

Sophie Clapier


Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?