Nous suivre

Football

14 septembre 1891 : Le premier penalty de l’histoire est tiré

Publié

le

Photo Icon Sport

FOOTBALL – Le penalty -ou coup de pied de réparation- a 130 ans ! Depuis 1891, une règle a bouleversé le monde du football, c’est le penalty. Retour sur cette loi.

Ça s’est passé le 14 septembre 1891

En 1890 déjà, un gardien irlandais, William McCrum, lance son idée. Soucieux de calmer les ardeurs des défenses, il propose alors un nouveau moyen de tirer les fautes commises dans la surface de réparation. A cet instant, ce sont encore les coups francs qui sont à l’honneur dans cette partie de terrain. Voyez le tableau, un tireur et tous les joueurs adverses qui se regroupent devant les cages, autant vous dire qu’il était bien compliqué de convertir la sanction. Seulement voilà, l’idée de McCrum ne fait pas l’unanimité, jusqu’au jour où…

Février 1891, on joue un quart de finale de FA Cup entre Stoke City et Notts County. Alors que le premier club mène 1-0, le second pousse pour égaliser. C’est alors qu’un défenseur de Stoke City se prend pour un gardien et repousse des mains un tir adverse. Le coup franc dans la surface ne trouve pas la cible, Notts County perd la rencontre, la polémique naît en Angleterre. C’est alors qu’on repense à la proposition du gardien irlandais.

Juin 1891, la loi est votée. Septembre 1891, c’est lors d’un match entre Wolverhampton et Accrington Stanley que le premier penalty est tiré. C’est l’attaquant des Wolves, John Heath, qui s’occupe de prendre le ballon pour tenter sa chance. Quelques pas de recul puis il s’élance. Premier footballeur à tirer un penalty, il devient également le premier à le transformer. Quant à William McCrum, décédé en 1932 et passé un peu dans l’oubli depuis, la FIFA  lui a rendu hommage en 2015 en finançant la restauration de sa tombe. Vaut mieux tard que jamais.

Info : Le point de penalty, lui, a été instauré en 1902. Avant cela, le tireur pouvait positionner le ballon où bon lui semblait à condition qu’il se trouve à une certaine distance -11 mètres- du gardien adverse.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une