Nous suivre

Football

15 juin 1954 : Création de l’UEFA

Publié

le

15 juin 1954 - Création de l’UEFA
Photo Icon Sport

FOOTBALL – Alors que l’Europe perd de son influence au sein de la FIFA au détriment des fédérations sud-américaines, plusieurs dirigeants de fédérations européennes ont rendez-vous en ce 15 juin 1954. Le but, trouver de quoi relancer le Vieux Continent, l’UEFA est née.

Ça s’est passé le 15 juin 1954

Alors interdite jusqu’en 1953, la « création et légalisation de confédérations continentales » est finalement autorisée par la FIFA. Pendant que l’Europe perd de sa superbe au sein de la plus grande instance de football, une réunion est alors organisée entre 26 dirigeants de fédérations européennes. Elle a lieu à Bâle en ce 15 juin 1954. Si au lancement, le groupe n’était là que pour se concerter afin de faire face à l’adversaire sud-américain principalement, il va très vite se développer. Dès 1955, la Coupe des Clubs champions européens -aujourd’hui Ligue des Champions- est lancée. Trois ans plus tard, c’est le premier match de la Coupe d’Europe des nations -l’Euro– qui se joue. Aujourd’hui, l’UEFA n’est plus là uniquement pour développer le football au sein de la communauté européenne mais pour organiser et gérer les différentes compétitions ayant lieu sur le continent.

Info : Créée sous le nom de « Groupe des Associations européennes » le 15 juin 1954, l’UEFA prend son nom définitif en octobre de la même année.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une