Nous suivre

Football

17 novembre 2015 : Quand tout Wembley reprend la Marseillaise

Publié

le

17 novembre 2015 Quand tout Wembley reprend la Marseillaise
Photo Icon Sport

FOOTBALL – Le 13 novembre 2015, une série d’attentats touchait Paris et les Français, causant la mort de 131 personnes. Si l’hommage a de nouveau parfaitement été rendu il y a quelques jours lors du match France-Kazakhstan, celui de Wembley du 17 novembre 2015 reste inoubliable. 

Ça s’est passé le 17 novembre 2015

Quatre jours après les attentats de Paris, le match de football Angleterre-France ne semble pas vraiment important. Mais il doit néanmoins se jouer, et les supporters anglais vont porter cette rencontre dans une autre dimension. Si la coutume veut que l’hôte chante son hymne en second, cette règle est d’abord contournée. Mais ce n’est pas tout. Après avoir donc entendu le God Save the Queen, la Marseillaise démarre. A cet instant, les 90 000 spectateurs présents à Wembley reprennent alors l’hymne français. Un événement marquant pour une Marseillaise mémorable. Attention, moment d’émotion garanti.

Info : Les Bleus s’inclinent finalement 2-0, l’esprit ailleurs. Mais de cette soirée, on ne retiendra que le début.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une