Nous suivre

Histoire

19 juillet 2015 : Première Ligue mondiale de volley pour la Team Yavbou

Sophie Clapier

Publié

le

19 juillet 2015 : Première Ligue mondiale de volley pour la Team Yavbou
Photo Icon Sport

VOLLEY-BALL – Avant ce jour, sur 25 éditions de la Ligue mondiale, sept équipes ont leur nom au palmarès. Le Brésil mène de peu la danse avec neuf victoires, l’Italie suit de près avec huit. Mais en ce 19 juillet 2015, l’équipe de France rejoint le club.

Ça s’est passé le 19 juillet 2015

C’est une seconde finale pour l’équipe de France en Ligue mondiale de volley. La première, jouée en 2006 avait été perdue contre le Brésil. Cette fois, exit les Brésiliens dans leur antre, les Bleus leur infligent 3 sets à 1. Out également les Polonais, qui sont juste les champions du monde en titre, en demi-finale. L’ultime étape voit alors la France affronter la Serbie, dans une rencontre à sens unique. En effet, les joueurs de Laurent Tillie déroulent en première manche 25-19. La seconde est un peu plus disputée mais le résultat n’est pas bien différent, 25-21 pour la Team Yavbou. A Rio, il n’est pas question de perdre du temps, pas question de laisser passer sa chance.

Alors quand la Serbie est devant de quatre points dans le troisième set et pas loin de le conclure (22-18), les coéquipiers d’Antonin Rouzier, poussés par la réussite de ce dernier, enchaînent les bons coups. L’attaquant français aide les Bleus à placer un 7-1 et inscrit le point de la victoire après une balle de match qui n’en finit plus. Il termine meilleur marqueur de la rencontre avec 17 unités, suivi par Earvin Ngapeth – élu MVP du Final 6 – et ses 16 pions. 25-23 score du troisième set, l’équipe de France décroche ainsi son premier titre international. Le deuxième suit trois mois plus tard lorsque les Bleus décrochent l’Euro. Quant à la Ligue mondiale, ils en soulèvent de nouveau le trophée en 2017, battant en finale … le Brésil.

Info : Après cette rencontre, la pauvre Serbie connaît alors cinq finales dans cette compétition, pour autant de défaites. Le pourcentage s’améliore en 2016, les Serbes soulevant enfin le trophée.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une