Nous suivre

Basket-ball

22 septembre 2013 : L’équipe de France de basket, championne d’Europe

Publié

le

22 septembre 2013 : L’équipe de France de basket, championne d’Europe
Photo Icon Sport

BASKET-BALL – Finalistes malheureux lors de l’édition 2011 contre l’Espagne, les Bleus ont pris leur revanche. Déjà en demi-finale de ces Championnats d’Europe 2013 contre ces mêmes Espagnols. Puis en finale, dans laquelle ils n’ont laissé aucune chance à la Lituanie.

Ça s’est passé le 22 septembre 2013

Si le premier quart temps est à mettre au crédit des Lituaniens, les Bleus fortifient la raquette dès le second. Interdiction alors de passer. Offensivement, Nicolas Batum soulage l’équipe de France avec 17 points inscrits avant la pause et Antoine Diot envoie un tir longue distance au buzzer pour en offrir 16 d’avance à ses coéquipiers. La seconde partie du match se fait alors tout en contrôle. Le capitaine Boris Diaw prend la relève avec 13 de ses 15 unités marquées sur les deux derniers quarts. Tony Parker de son côté n’a pas eu besoin de forcer.

Après ses 27 points lors du quart de finale contre le pays hôte et les 32 en demie contre l’Espagne, le meneur tricolore s’est « contenté » de 12 pour l’ultime étape. En Slovénie, l’équipe de France masculine décroche son premier titre européen mais également internationale de son histoire. Le score est sans appel, 80-66, la génération de TP et Boris Diaw est enfin récompensée.

Info : Tony Parker termine meilleur marqueur de ces Championnats d’Europe et est reconnu avec le titre de MVP de l’Euro.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une