Nous suivre

Cyclisme

26 juillet 2019 : Arrêt de la 19ème étape du Tour de France

Publié

le

26 juillet 2019 Arrêt de la 19ème étape du Tour de France
Photo Icon Sport

CYCLISME – Ce n’était jamais arrivé sur la Grande Boucle mais en ce 26 juillet 2019, les commissaires de course ont décidé de stopper la 19ème étape du Tour de France. Retour sur cette journée particulière.

Ça s’est passé le 26 juillet 2019

Attention, spoiler alerte : ce sont les conditions climatiques qui ont eu raison des cyclistes. En même temps quand on voit le déluge … Jamais, JA-MAIS une étape n’avait été arrêtée, c’est historique ! Dommage car à cet instant, Julian Alaphilippe possédait toujours le maillot jaune sur le dos même si Egan Bernal avait un bras dedans après son accélération à quelques kilomètres du sommet du col de l’Iseran. Sur la course, c’est orage de grêle, et pas petit le truc. La descente du col est trop dangereuse, la route impraticable. Les coureurs sont alors priés de mettre pied à terre et de terminer la course en voiture. Aucun vainqueur n’est déclaré, les temps sont pris au sommet du col de l’Iseran. Seulement à cet instant, c’était bien le Colombien qui devançait le cycliste de Deceuninck-Quick Step et qui récupère donc le maillot de leader. Sale temps français sur cette 19ème étape …

Info : En 1995, le Giro avait aussi été stoppé. La raison ? Oh, une petite avalanche sur la route du col d’Agnel. Et cette course n’était autre … que la 19ème étape. Décidément !


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une