Nous suivre

Histoire

26 novembre 1917 : Naissance de la Ligue nationale de hockey

Publié le

26 novembre 1917 Naissance de la Ligue nationale de hockey
Photo Icon Sport

HOCKEY SUR GLACE – Rien ne va plus entre les différents propriétaires des équipes de l’Association nationale de hockey. Ou plutôt, c’est un 5 contre 1. Et pour évincer ce dernier, la Ligue nationale de hockey voit le jour.

Ça s’est passé le 26 novembre 1917

Trop c’est trop. Après de nombreux conflits avec Eddie Livingstone, propriétaire des Blueshirts de Toronto, ses cinq compères en ont eu assez. Le 26 novembre 1917, ils se réunissent donc, sans lui, à Montréal. Ensemble, ils créent la LNH, et se débarrassent ainsi de leur problème, la franchise de Toronto n’étant pas invitée dans la ligue. Malheureusement par soucis financier, les Bulldogs de Québec ne peuvent suivre non plus. Il ne reste alors que quatre équipes quand le premier match est lancé, le 17 décembre 1917. Mais un mois plus tard, ce sont les Wanderers de Montréal qui sont dissouts après que leur salle, l’Aréna de Westmount, ait pris feu.

Heureusement, la Ligue se développe, et de nouveaux concurrents font leur entrée. En 1924, la LNH s’ouvre aux Etats-Unis avec notamment la naissance des Bruins de Boston. Elle compte aujourd’hui beaucoup plus de formations américaines que canadiennes. Un seul objectif pour chacun d’entre elles, remporter la Coupe Stanley. Entre fusion, expansion et développement, la Ligue nationale de hockey est devenue au fil des années la meilleure Ligue de hockey sur glace au monde, rien que ça.

Info : Si la LNH s’est appropriée la Coupe Stanley, celle-ci existait pourtant bien avant ce 26 novembre 2017. En effet, le précieux trophée a vu le jour en 1893.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une