Nous suivre

Histoire

28 décembre 2010 : Le triplé pour Tessa Worley

Publié le

28 décembre 2010 Le triplé pour Tessa Worley
Photo Icon Sport

SKI ALPIN – Après s’être imposée sur le slalom géant d’Aspen puis celui de Saint-Moritz, Tessa Worley a réalisé un triplé -pas loin d’être historique- en remportant l’épreuve à Semmering. Retour sur cette victoire.

Ça s’est passé le 28 décembre 2010

Il fallait remonter loin pour voir trois victoires consécutives françaises sur une épreuve de ski alpin. Régine Cavagnoud avait réalisé la chose dix ans auparavant sur le Super G mais sur le slalom géant, l’exploit était signé Carole Merle lors de la saison 1991-1992. Après ses victoires sur les géants américain et suisse pour un petit centième, Tessa Worley a remis ça, mais avec un peu plus de marge sur ses poursuivantes. Meilleur temps de la première manche, elle a perdu son avance sur sa dauphine sur le haut de la piste lors de la seconde. Mais très vite, après le deuxième intermédiaire, l’écart était remonté en sa faveur. Tessa Worley s’imposait ainsi devant Maria Riesch pour 62 centièmes et Kathrin Hölz pour 78 centièmes. Cette victoire lui permettait également de conforter son dossard rouge récompensant la leader de la discipline.

Info : Malheureusement Tessa Worley ne conservera pas ce dossard rouge en cette fin de saison 2010-2011. Cependant, elle ira bien le chercher en 2017.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une