Nous suivre

Biathlon

4 décembre 2019 : Quatre Français aux quatre premières places à Ostersund

Publié

le

4 décembre 2019 Quatre Français aux quatre premières places à Ostersund
Photo Icon Sport

BIATHLON – Alors que la Coupe du monde de biathlon a repris ses droits, retour deux ans auparavant. Le 4 décembre 2019, l’équipe de France masculine réalisait un beau tir groupé sur l’individuel d’Ostersund. Plus que beau en fait … historique.

Ça s’est passé le 4 décembre 2019

Un an avant ce 4 décembre 2019, quatre biathlètes tricolores se classaient entre la seconde place et la cinquième de la poursuite d’Anterselva. Difficile alors de faire mieux selon Quentin Fillon Maillet. Et pourtant, ce dernier avait tort, car à Ostersund, le quatuor de tête sur l’individuel est 100 % français. Pour sa première victoire depuis presque un an, Martin Fourcade devance Simon Desthieux de quelques secondes, douze précisément. Avec de jolis 19/20, ils sont tous deux suivis sur la troisième marche du podium par Quentin Fillon Maillet.

Plus maladroit au tir (17/20), QFM a réussi à se classer grâce à une bonne performance sur les skis. Le podium est complet, mais pour que ce moment soit historique, il faut un autre Français derrière les trois déjà cités. Et c’est Emilien Jacquelin qui ferme la marche, quatrième donc. Le dernier quadruplé d’une nation remontait à 2005. Non, ce n’était pas l’œuvre de la Norvège, mais de l’Allemagne.

Info : Les Bleus n’étaient pas loin du quintuplé. En effet, Fabien Claude a pris la 7ème place de cet individuel à quatre secondes de Benjamin Weger, cinquième.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une