Nous suivre

Tournoi des 6 Nations 2022

6 Nations 2022 : L’Écosse renverse l’Angleterre et remporte la 129ème Calcutta Cup

Nicolas Mezine

Publié le

6 Nations 2022 L’Écosse renverse l’Angleterre et remporte la 129ème Calcutta Cup
Photo Icon Sport

TOURNOI DES 6 NATIONS 2022 – Cette équipe d’Écosse donne du fil à retordre à ses supporters. Devant à la pause puis dominés à l’heure de jeu, les joueurs de Stuart Townsend ont profité d’une erreur terrible de Luke Cowan-Dickie en fin de match pour s’imposer face à l’Angleterre (20-17). Dans cette 129ème Calcutta Cup, le plus ancien trophée de l’histoire du rugby, ce sont les Écossais qui sortent vainqueurs de cette rivalité et démarrent idéalement leur tournoi. Pour l’Angleterre d’Eddie Jones, dominatrice mais stérile, c’est une énième désillusion et un tournoi qui démarre très mal. 

Dominer n’est pas gagner

Longtemps, le XV de la Rose a buté face à une rugueuse équipe écossaise, sans aucun doute bien préparée pour cette rencontre qui tient à cœur aux supporters. Dominant dans la possession et l’occupation pendant près de 60 minutes, les joueurs d’Eddie Jones étaient brouillons proche des 22 mètres adverses, et avaient tout le mal du monde pour conclure leurs offensives. Pire, ils se sont fait surprendre par un coup de malice des joueurs de Stuart Townsend. Après une touche rapidement jouée, la défense anglaise n’a pas pu contenir la percée de l’ailier Darcy Graham, qui a servi sur un plateau son demi de mêlée Ben White, auteur de son premier essai sous le maillot du XV du Chardon. L’Angleterre a réagi, timidement, par l’intermédiaire de Marcus Smith, auteur de deux pénalités. L’Ecosse menait donc les débats de 4 pts à la pause, sur le score de 10 à 6.

La bourde de Luke Cowan-Dickie

A l’heure de jeu, les joueurs d’Eddie Jones pensaient avoir fait le plus dur dans cette rencontre. Ils ont d’abord pris l’avantage, toujours par l’intermédiaire de Marcus Smith, auteur de tous les points de son équipe. Profitant d’un gros travail de son paquet d’avants, le jeune prodige des Quins a filé dans l’en-but pour inscrire le premier essai anglais de la soirée. (10-14, 52′). Après une énième faute écossaise proche des lignes, la onzième de l’après-midi, le buteur anglais rajoutait trois points pour donner un matelas de sept points d’avance à son équipe (10-17, 62′). Les Anglais pensaient avoir mis KO leur adversaire, c’était mal connaître la ténacité et la persévérance des coéquipiers de Stuart Hogg.

Après une diagonale, le talonneur anglais Luke Cowan-Dickie commet un en-avant. Appuyé par son arbitre vidéo, Mr O’Keefe a accordé un essai de pénalité à l’Écosse, jugeant volontaire l’en-avant commis par le talon des Chiefs, qui a également pris un carton jaune sur l’action. (17-17, 67′). Le tournant du match. Les 63 000 personnes présentes à Murrayfield ce soir croyaient encore à la victoire. Leur soif de vaincre s’est amplifiée, après que le buteur écossais rajoutait une pénalité pour donner l’avantage aux siens (20-17, 71′). Réduite à 14, l’Angleterre n’a pas été capable de renverser le score face à une équipe écossaise poussée par ses fervents supporters.

L’Écosse tentera d’enchaîner une deuxième victoire consécutive la semaine prochaine en se déplaçant au Pays de Galles. La tâche s’annonce délicate, les Gallois voudront sûrement se racheter de l’humiliation subie à Dublin aujourd’hui même. Enfin, les Anglais se rendront à Rome pour se remettre la tête à l’endroit.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une