Nous suivre

Tournoi des 6 Nations 2021

6 Nations : L’Angleterre se reprend en battant l’Italie

Alexandre Jeffroy

Publié

le

6 Nations 2021 : la composition de l'Angleterre face au XV de France
Photo Andrew Fosker / INPHO

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 – Ce samedi, à Twickenham, l’Angleterre s’est bien reprise en infligeant une grosse défaite à l’Italie, sur le score de 41 à 18. Néanmoins, à l’image de la prestation moyenne de leur capitaine Owen Farrell, les Anglais ont été assez fébriles. 

Après leur match catastrophique face à l’Ecosse, les Anglais se sont repris face à l’Italie. Ils ont même gagné avec le bonus offensif, sans pour autant rassurer complètement dans la manière. D’ailleurs, ce sont les Italiens qui démarrent le plus fort. Au bout de trois minutes de jeu, les Transalpins rentrent déjà dans l’en-but anglais, par l’intermédiaire de l’ailier Montanna Ioane. Mais les Anglais ne cogitent pas longtemps. Ils cherchent rapidement à investir le camp italien et à multiplier les temps de jeu. Owen Farrell se charge d’abord d’inscrire les premiers points au pied de son équipe. Ensuite, au quart d’heure de jeu, c’est Jonny Hill qui inscrit le premier essai anglais en force (8-5). Quelques minutes plus tard, les Italiens recollent par l’intermédiaire de leur ouvreur Paolo Garbisi (8-8 à la 22’).

Anthony Watson en feu, Owen Farrell très nerveux

Mais la suite de la première mi-temps est davantage en faveur des Anglais. À la 26ème minute, l’ailier Anthony Watson conclut une belle relance anglaise. Ensuite, après la sirène, l’autre ailier, Jonny May marque un essai acrobatique, à la manière d’un treiziste, sur son aile gauche. À la mi-temps, les Anglais mènent 20 à 8. Comme en première période, les Italiens attaquent pied au plancher la seconde mi-temps. Garbisi inscrit trois points et  les Transalpins cherchent à exploiter les erreurs d’Anglais fébriles, à l’image de leur capitaine Owen Farrell, pas dans son match ce samedi. Mais à la 50ème, contre le cours du jeu, Anthony Watson parvient à inscrire son doublé grâce à une interception et une course de 80 mètres (27-11). À l’heure de jeu, les remplaçants anglais font la différence, puisque le troisième-ligne Jack Willis marque le cinquième essai après une magnifique percée du demi de mêlée Dan Robson. Par la suite, les Italiens réduisent la marque grâce à Tommaso Allan à la 65ème minute.

Les Anglais marqueront le dernier essai de la rencontre par l’intermédiaire d’Elliot Daly à la 68ème minute. Les Anglais se sont donc imposés avec le bonus offensif face à des Italiens davantage concernés que le week-end passé, face à la France. Dans deux semaines, l’Angleterre, pas totalement rassurée par ce match, ira défier le Pays de Galles à Cardiff. Quant aux Italiens, ils recevront l’Irlande à Rome.

À lire aussi

Alexandre Jeffroy


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?