Nous suivre

Tournoi des 6 Nations 2021

6 Nations : Le Pays de Galles s’impose miraculeusement en Écosse

Alexandre Jeffroy

Publié

le

6 Nations - Le Pays de Galles s’impose miraculeusement en Écosse
Photo Tommy Dickson / INPHO

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021Totalement dominé en première mi-temps, le Pays de Galles s’impose miraculeusement en Écosse, sur le score de 25 à 24. Les Gallois n’ont pas été flamboyants mais ont fait preuve de courage et de réalisme. Le carton rouge infligé au pilier Zander Fagerson a fait très mal aux Écossais. 

Après ce succès historique en Angleterre, les Écossais sont vite redescendus de leur nuage. Alors qu’ils avaient le match en main, les coéquipiers de Stuart Hogg, auteur d’un match monstrueux, ont subi une remontée galloise, impulsée par le doublé de la jeune pépite, Louis Rees-Zammit. Tout d’abord, la première mi-temps est en faveur des Écossais, bien plus entreprenants. Si les Gallois sont les premiers à inscrire des points grâce à Leigh Halfpenny (5’), les Écossais réagissent vite. Finn Russell répond à l’arrière anglais sur pénalité dans un premier temps (3-3 à la 10’). Les Écossais mettent la main sur le ballon et cherchent à le déplacer mais les Gallois défendent correctement jusqu’à la 20ème minute. En effet, c’est le moment que choisit Ali Price, le numéro neuf écossais, pour réaliser un petit jeu au pied par-dessus la défense, dans les 22 mètres adverses. L’ailier Darcy Graham se saisit du ballon et part marquer, sans adversité, au milieu des poteaux (10-3).

L’Écosse voit rouge

Cinq minutes plus tard, les joueurs de Greg Townsend marquent un très bel essai en première main. Après une mêlée, le capitaine Stuart Hogg effectue un jeu au pied dans le dos de la défense galloise. Halfpenny arrive le premier mais passe au travers du ballon, ce qui permet à Hogg de s’en saisir pour inscrire le second essai de son équipe (17-3 à la 25’). Lors des dix dernières minutes, c’est le XV du Poireau qui bénéficie d’un temps fort. Après un maul à dix mètres de la ligne écossaise, les Gallois déplacent le jeu vers l’aile opposée. Louis Rees-Zammit n’a plus qu’à réaliser un crochet intérieur sur Graham pour inscrire le premier essai de son équipe. À la mi-temps, le XV du Chardon mène logiquement sur le score de 17 à 8.

Au retour des vestiaires, les Écossais ont l’occasion d’accentuer leur avance. À la 50ème minute, après une série de possessions dans les 22 mètres gallois, Gary Graham pense avoir marqué le troisième essai de son équipe. Mais il est logiquement refusé à cause d’un écran de la part de son partenaire Scott Cummings. C’est le premier tournant de la rencontre. Deux minutes plus tard, les Gallois se retrouvent dans les 22 mètres adverses. Après une action rondement menée, Liam Williams marque un essai sur son aile et les Gallois n’ont plus que deux points de retard après la transformation d’Halfpenny. Le second tournant a lieu quelques instants après. Le pilier écossais Zander Fagerson est fautif d’un déblayage à l’épaule directement dans la tête d’un joueur gallois. C’est un carton rouge logique qui plombe les Écossais. Dans la foulée, les Gallois parviennent à marquer par l’intermédiaire du pilier Wyn Jones (17-20 à la 55’).

L’exploit de Louis Rees-Zammit sauve le Pays de Galles

On croit alors que les Écossais ont définitivement lâché le match. C’est sans compter sur leur capitaine, Stuart Hogg, qui inscrit son doublé après une série de mêlées dans les 22 mètres gallois (24-20). Mais cette révolte est de courte durée. En effet, cinq minutes plus tard, Louis Rees-Zammit marque un somptueux essai d’ailier. Il déborde sur son aile avant d’effectuer un coup de pied par-dessus, dans le dos de la défense écossaise, et finit dans l’en-but le premier, grâce à sa pointe de vitesse (24-25 à la 70’). Cet exploit personnel mettra fin à l’évolution du score, malgré une dernière possession écossaise au-delà de la sirène, qui finira dans les mains galloises.

Une fois de plus, les Écossais ne parviennent pas à confirmer leur exploit à Twickenham. Pourtant, ils avaient la main sur le match durant près de 50 minutes. En face, on a la sensation que les Gallois s’en sortent encore de manière heureuse. En effet, c’est le deuxième match consécutif durant lequel les Gallois bénéficient d’une supériorité  numérique à la suite d’une action similaire lors d’un déblayage adverse. Néanmoins, leur performance en défense est encore à mettre en avant, notamment dans les moments clés, tout comme cet exploit de leur jeune ailier Louis Rees-Zammit. Désormais, les joueurs de Wayne Pivac sont tournés vers la réception de l’Angleterre dans deux semaines. Quant aux Écossais, ils se rendront en France.

À lire aussi

Alexandre Jeffroy


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?