Nous suivre

Basket-ball

8 juin 2013 : Le premier titre en Pro A pour Nanterre

Sophie Clapier

Publié

le

8 juin 2013 : Le premier titre en Pro A pour Nanterre
Photo Icon Sport

BASKET-BALL – Seulement deux petites années passées dans l’élite du basket français, et voilà Nanterre en playoffs. Mieux encore, voilà Nanterre qui joue le titre. Un parcours remarquable conclu par une finale de prestige, retour sur l’exploit de la JSF.

Ça s’est passé le 8 juin 2013

Les joueurs de Pascal Donnadieu avaient terminé la saison régulière à la huitième place, une place tout juste qualificative pour les playoffs. On était alors loin de s’imaginer que Nanterre allait s’imposer contre Gravelines au premier tour. Face à Chalon-sur-Saône, on voyait Nanterre s’écrouler sous les assauts des champions de France en titre. Mais que nenni, deux matchs et deux victoires pour le club des Hauts-de-Seine qui affronte en finale Strasbourg. Et ça n’a rien d’une mince affaire contre la SIG. Le départ est laborieux. En Alsace pour le premier match, Strasbourg déroule et remporte le game 89-55. Outch ! Seulement, le deuxième plus petit budget de division n’a pas dit son dernier mot. Nanterre remporte le second match sur les terres strasbourgeoises.

De retour à Paris, la JSF continue son incroyable parcours et s’impose par dix points d’écart dans la troisième rencontre. 2-1, encore une victoire et l’exploit sera total. Une victoire, et Nanterre entrera dans l’histoire. En ce 8 juin 2013, dans une enceinte Pierre de Courbertin verte de supporters, le Petit Poucet réalise effectivement l’impensable. Grâce notamment aux 21 points de David Lighty -élu MVP de la finale- aux 17 unités du jeune Jérémy Nzeulie en sortie de banc et surtout à un gros collectif, Nanterre ne rêve plus. C’est une réalité, le club décroche ainsi son premier titre en Pro A.

Info : Pierre de Coubertin n’était pas la salle de Nanterre à ce moment-là, mais le domicile de la JSF n’était pas aux normes afin de recevoir la finale du championnat de France.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une