Nous suivre

Handball

8 mai 2014 : Dunkerque déjoue les pronostics

Sophie Clapier

Publié

le

8 mai 2014 - Dunkerque déjoue les pronostics
Photo USDK

HANDBALL – Le plus dur a été fait la veille par les handballeurs de Dunkerque : s’imposer contre Toulouse et rester en tête de la D1. Mais si les coéquipiers de Guillaume Joli veulent conserver leur avance sur le PSG et s’assurer le titre, il ne faut pas que ce dernier gagne à Montpellier.

Ça s’est passé le 8 mai 2014

Vous avez les Montpellierains, alors quatorze fois champions de France de handball. Puis Paris, champion national en titre avec un budget de 13,5 millions d’euros. Difficile de se faire une place parmi ces deux clubs. Pourtant, le Petit Poucet dunkerquois, malgré un budget trois fois inférieur à celui de la capitale, a idéalement fait sa route jusque-là. Son application en défense et sa régularité l’a mené jusqu’au sommet de la Lidl Starligue peu de temps avant la fin du championnat. Vainqueurs à Toulouse 24-21, les joueurs de Patrick Cazal ont pris cinq points d’avance sur leurs concurrents à deux jours du terme. Le destin de ces hommes est alors lié au match Montpellier-PSG.

Pas le choix pour les Parisiens s’ils veulent recoller et encore avoir une chance, il faut gagner. Mais ce n’est pas le cas, la défaite est sévère, 28-36. Paris laisse Dunkerque avec ses cinq unités devant et malgré la victoire, le MHB est trop loin du leader pour y croire. C’est fait pour les Nordistes qui savourent leur premier titre en championnat de France. Le premier et le seul encore à ce jour, voilà pourquoi il est si important de s’en souvenir.

 

Info : A titre personnel, Patrick Cazal, double champion du monde avec les Bleus, a tout gagné à la tête de Dunkerque au niveau national. Il a mené son équipe à la victoire au Trophée des Champions en 2012 puis en Coupe de la Ligue l’année suivante. Quant à la Coupe de France 2011, il était entraîneur-adjoint. Au niveau international, il est passé d’un rien de la Coupe EHF en 2012, battu en finale.

Depuis cette édition remportée par l’USDK, seul le Paris Saint-Germain s’est imposé ces dernières années. Il mène encore cette saison, mais à quelques journées de la fin, rien n’est encore fait.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une