Nous suivre

Histoire

9 juin 2010 : Les Blackhawks décrochent leur 4ème Coupe Stanley

Sophie Clapier

Publié

le

9 juin 2010 : Les Blackhawks décrochent leur 4ème Coupe Stanley
Photo NBC Sports

HOCKEY SUR GLACE – Après une saison historique dans laquelle les Blackhawks ont atteint 112 points, record de la franchise, ils ne sont pourtant pas passés loin de l’élimination lors du premier tour de la Coupe Stanley.

Ça s’est passé le 9 juin 2010

Après cette frayeur sur la première ronde, Chicago ne se fait plus peur et enchaîne les victoires sans trembler. 4-2 contre Vancouver avant d’infliger un 4-0 au Sharks, les Blackhawks rejoignent alors Philadelphie en finale. Les deux premières rencontrent se jouent à domicile pour Chicago et c’est un 2/2 pour les joueurs de Joel Quenneville. Puis les Flyers reviennent à deux partout après les deux matchs à Philly. Les Blackhawks prennent ensuite l’avantage de la série à domicile, avant de s’imposer à l’extérieur lors du Game 6. Cette rencontre est allée jusqu’aux prolongations, c’est Patrick Kane qui a offert la victoire à ses coéquipiers en marquant à la 64ème minute. Après 1934, 1938 et 1961, c’est la quatrième Coupe Stanley pour la franchise. Deux autres suivront en 2013 et 2015.

Info : Il y avait en ce 9 juin 2010 un Français dans l’équipe des Blackhawks, le gardien Cristobal Huet. Avec ce titre, il devient le premier tricolore à décrocher la Coupe Stanley.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une