Nous suivre

Championnats du monde de biathlon 2021

À trois jours des Mondiaux, Johannes Boe prend le risque de modifier sa carabine

Publié

le

Biathlon – Nove Mesto : notre pronostic pour le deuxième sprint hommes
Photo Getty Images

BIATHLON – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Insatisfait des changements apportés l’été dernier à sa carabine, Johannes Boe prend le risque de faire marche arrière, alors que les Mondiaux débutent dans 3 jours à Pokljuka (Slovénie).

Pas content Johannes Boe. Leader du classement général de la Coupe du monde et double tenant du titre du gros globe, le Norvégien fait un choix radical à trois jours des Mondiaux. Après avoir raccourci sa crosse de deux centimètres l’été dernier, le cadet des frères Boe va finalement revoir sa copie. Le biathlète le plus rapide du circuit est en effet en délicatesse sur le pas de tir cette saison, avec un taux de réussite à 86 %, contre 90 % la saison passée. Dans un entretien accordé au média norvégien NRK, Johannes Boe a justifié ce choix, dans des propos repris par Biathlon Live.

J’ai essayé et échoué. J’ai tout essayé avec cette arme en bricolant dessus tout le mois décembre et début janvier. Et puis j’ai réalisé que personne d’autre ne faisait ça. Alors je me suis dit : Ok, ça suffit. […]  Le mieux serait que ça soit un coup de génie. Là j’aurais l’air intelligent, même si j’ai toujours su que ça pouvait mener à la catastrophe. Mais je suis peut-être le biathlète le plus idiot de l’histoire.

Malgré ses déboires face aux cibles, Johannes Boe occupe la tête du classement général cette saison, avec 64 points d’avance sur son compatriote Sturla Laegreid, et 4 victoires au compteur.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une