Nous suivre

Actualités

L’affaire du cricket qui secoue l’Australie

Bastien Pitte

Publié

le

L’affaire a fait beaucoup de bruit à l’autre bout de la planète. Le cricket, sport majeur en Australie, et sa sélection nationale, ont connu des dernières semaines agitées suite à une tentative de tricherie révélée en pleine rencontre. Tentative d’explication d’un phénomène qui secoue toute une nation.

Parler de cricket en France n’est pas commun. Cette discipline, pourtant réputée dans des pays comme le Royaume-Uni, l’Australie ou encore l’Inde où elle fait office de sport national, n’a pas su se faire un nom dans l’Hexagone. Et pourtant, c’est bien au cœur de cette discipline que l’un des plus gros scandales du sport australien a éclaté ces dernières semaines.

La presse australienne suite à ce scandale – Peter Parks / AFP

Que s’est-il-passé ?

En pleine rencontre opposant la sélection australienne, tenante du titre mondial, à celle de l’Afrique du Sud au Cap en mars dernier, l’un des joueurs de l’équipe d’Australie fut filmé en train de frotter la balle qu’il s’apprêtait à lancer avec un papier de verre. Son objectif ? Tenter de modifier la trajectoire à venir de la balle pour mettre en difficulté le batteur adverse et le surprendre un maximum. Bien évidemment, on est dans une tentative de manipulation du jeu et de tricherie des plus claires. Pour ne rien arranger, Cameron Bancroft, le joueur australien à l’origine de cette tentative de tricherie tenta ensuite de dissimuler l’objet de la controverse dans son pantalon… De quoi nous faire sourire à plusieurs milliers de kilomètres du pays des kangourous, mais ce ne fut pas la réaction de tout un peuple scandalisé par cette tricherie organisée.

Cameron Bancroft, qui tente de dissimuler la preuve de la tricherie australienne – Stuff

Qui sont les coupables ?

L’affaire prit une tout autre tournure lorsque le capitaine de la sélection australienne, Steve Smith, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport en Australie et l’une des personnalités préférées des Australiens, avoua en conférence de presse qu’il était au courant de l’acte prévu par son coéquipier, puisqu’il avait lui-même donné son accord pour que cela se fasse. Plus qu’une secousse, ce fut un véritable tremblement de terre dans un pays où ce sport représente tellement de valeurs, au point où l’on parle même « d’esprit du cricket » au-delà des simples règles de jeu. Un troisième coupable fut mis en lumière, à savoir David Warner, présenté comme le joueur à l’origine de ce projet.

Steve Smith en larmes pendant sa conférence de presse – Peter Parks / AFP

Et maintenant ?

Pour tenter de comprendre ce phénomène, il faudrait tenter d’imaginer l’impact qu’aurait pu avoir en France une affaire semblable à celle de Knysna et de la grève des footballeurs français au cours de la Coupe du Monde 2010 (déjà en Afrique du Sud…), mélangé à une affaire de tricherie impliquant l’une des personnalités préférées des Français comme peut l’être Steve Smith en Australie. Voici donc ce qu’est aujourd’hui le scandale du cricket en Australie !

Pour tenter d’éteindre ce qu’il est encore possible de cet incendie sportif et éthique, la Fédération Australienne de Cricket a sanctionné son joueur Cameron Bancroft à 9 mois de suspension et ses deux complices et décisionnaires Steve Smith et David Warner à un an de suspension. Quant au sélectionneur australien, Darren Lehmann, bien que blanchi par sa fédération, il a démissionné de son poste de sélectionneur.

Dans un sport au sein duquel l’aspect financier et les contrats de sponsoring qui gravitent autour sont de plus en plus nombreux, il ne serait pas surprenant que ce scandale ne soit pas le dernier, comme au sein de toutes disciplines où l’argent peut prendre le pas sur l’éthique et le sportif…

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une