Nous suivre

Actualités

Agence Nationale du Sport : un tournant majeur pour le sport français

Quentin Marchesan

Publié

le

L’Agence Nationale du Sport, nouvelle structure voulue par la ministre des sports Roxana Maracineanu, verra le jour mercredi 24 avril. L’occasion d’essayer de comprendre son fonctionnement.

Créée sous la forme d’un groupement d’intérêt public, le principal objectif de l’Agence Nationale du Sport (ANS) est d’incarner l’ambition du sport français en vue des Jeux Olympiques 2024, tout en s’affranchissant de la tutelle d’État. L’ANS va regrouper quatre acteurs majeurs du sport français : l’État, le mouvement sportif (Comité olympique français et les fédérations), les collectivités territoriales et les acteurs économiques et sociaux. Ils devraient travailler ensemble afin de décider de l’orientation du sport de haut niveau, mais aussi du sport pour tous. Elle sera présidée par Jean Castex, actuellement délégué interministériel aux grands événements sportifs et dirigée par Frédéric Sanaur, ex-directeur général de la Fédération Française d’Athlétisme.

Pourquoi créer une Agence Nationale du Sport ?

Claude Onesta, dans le rapport de sa « Mission d’étude pour la haute performance sportive », a souligné quelques points très inquiétants au sujet de notre modèle de développement du sport. Nous avons en effet un modèle plutôt vieux remontant aux années 1960. Il fait suite à la débâcle de la France lors des JO 1960 à Rome (seulement 5 médailles) : le Général De Gaulle avait alors décidé de mener une politique de développement du sport de haut niveau en allouant aux Fédérations plus de moyens financiers et en créant des postes de conseillers techniques. Ainsi, en 2016, la France a récolté 42 médailles. Une réussite ? Pas vraiment.

Clause Onesta souligne en effet que les performances de nos sportifs stagnent depuis les années 1990 : « Sur la même période, les Britanniques sont passés de 15 à 67 médailles ». Un bilan encore plus inquiétant chez nos athlètes paralympiques : « En vingt ans, la France est passée de la 6ème place mondiale avec 95 médailles à la 12ème place avec 28 médailles, alors que dans le même temps, les Britanniques sont passés de la 4ème place et 122 médailles à la 2ème place et 147 médailles ». C’est donc en partant de ce constat alarmant que le Ministère des Sports a décidé de réformer le modèle de développement du sport en France en créant l’ANS, centrée sur deux volets.

Claude Onesta en mission pour le sport français – AFP

Le sport de haut niveau ?

Dirigé par Claude Onesta, l’objectif de ce volet est d’amener individuellement les sportifs et les entraîneurs vers la haute performance. Pour cela, les Fédérations pourront bénéficier de nouveaux outils dans le domaine de la recherche notamment. Le but est d’arriver à doubler le nombre de médailles olympiques lors des JO 2024 en passant donc de 42 breloques en 2016 à 80 en 2024. Les décisions seront collégiales entre les quatre acteurs cités plus haut. Cependant, tous ne pèseront pas le même poids. À première vue, l’État bénéficiera de 60% des voix tandis que les autres acteurs devront se partager les 40% restantes.

Le sport pour tous

L’objectif de ce volet est de valoriser le sport, de développer la pratique sportive sur le territoire français. Pour cela, de nombreuses actions seront mises en place auprès des publics et des territoires carencés. L’ANS souhaite également soutenir les projets des différentes fédérations ainsi que des associations non fédérales. L’ANS devrait ainsi prendre le relais sur les projets de l’État, avec un plan de développement des piscines pour l’apprentissage de la nage, notamment dans les territoires les plus dépourvus. Il devrait également y avoir un fond de soutien à la production audiovisuelle pour médiatiser les disciplines les moins diffusées. Enfin, des mesures seront prises en faveur de l’innovation dans le sport. Ici, les quatre acteurs devront se partager les voix de manière équitable.

La délégation française emmenée par Teddy Riner à Rio, en 2016 – AFP

Quelques problèmes et des questions

Cependant, ce projet qui verra le jour dans quelques heures fait face à certains problèmes. D’abord, le statut de groupement d’intérêt public est remis en cause par le Conseil d’État. En effet, ce statut permet une sorte de pot commun où chaque acteur devra y mettre de l’argent. Mais pour l’instant, seul l’État a mis la main à la poche en injectant 350 millions d’euros. Le projet a également pris beaucoup de retard, d’abord annoncé pour mars 2019, la date d’inauguration avait finalement été fixée au 2 avril, avant d’être reculée au 24 avril.

En parallèle, le gouvernement a décidé de rattacher aux Fédérations les cadres d’État du sport, parmi lesquels on retrouve les entraîneurs nationaux et les directeurs techniques nationaux. Cette décision a provoqué la colère des syndicats puisqu’ils perdent leur statut de fonctionnaire. Certaines fédérations auront de quoi payer ces cadres, cependant, les petites pourront se retrouver en difficulté. Ces problèmes posent alors des questions : l’ANS amènera-t-elle l’apparition d’un sport à deux vitesses ? Ou alors permettra-t-elle un réel renouveau du sport en France ?

Finalement, l’ANS est un projet qui n’est pas encore très clair, censé promouvoir le sport, aider les sportifs de haut niveau ainsi que les structures autour et doubler le nombre de médailles aux JO 2024. Cependant, des questions se posent quant à la réelle ambition du projet, beaucoup voient l’ANS comme une structure détachée de l’État, avec un faible budget qui n’aura pas l’écho recherché. De plus, la communication autour de cette nouvelle structure est très floue, voire parfois incompréhensible. L’inauguration aura lieu mercredi au Stade de France, suivie d’une conférence de presse qui nous donnera l’occasion d’en savoir, normalement, un peu plus.

Quentin Marchesan


2 Commentaires

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
1 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
2 Nombre d'utilisateurs
POTIER Thierryexcellencemenacée22 Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
excellencemenacée22
Invité
excellencemenacée22

Réforme qui devrait s’avérer catastrophique pour le sport français de haut niveau:les conseillers techniques sportifs dont le corps est amené à disparaître (du fait de l’arrêt du recrutement)sont les meilleurs cadres techniques des sports;sans eux l’encadrement technique des champions & futurs champions sera lacunaire,déficient,notamment en équipe de France.Comment une telle aberration/stupidité est-elle possible quand on sait que la France s’est portée candidate à l’organisation des JO de 2024 (ce qui a été obtenue)?Les dirigeants politiques français n’ont plus d’ambition pour la France:c’est juste lamentable.Pourquoi cette suppression programmée des C.T.S. ?Parce que cette « réforme »permettra à l’Etat d’économiser 160 millions/an.Parce… Lire plus »

POTIER Thierry
Invité
POTIER Thierry

Pourquoi on est à la ramasse aux JO largement dépassés par la GB justement ? Hormis le Handball (Costantini et Onesta) aucun résultat en sport collectif (on peine souvent à être qualifié). Le modèle de De Gaulle est dépassé ! Les CTS (fonctionnaires) restent quels que soient les résultats !

Formule 1

Grand Prix de Styrie – Qualifications : Lewis Hamilton en pole position

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

FORMULE 1 – Sous la pluie, Lewis Hamilton a décroché ce samedi la pole position du Grand Prix de Styrie. Le Britannique devance Max Verstappen (Red Bull). Très bonnes performances d’Esteban Ocon (Renault), 5ème et Pierre Gasly (AlphaTauri), 7ème en profitant de la pénalité infligée à Lando Norris.

The RainMaster était de sortie. Ce samedi, au terme d’une séance de qualifications retardée de 45mn à cause des trombes d’eau, Lewis Hamilton (Mercedes) a régalé. En contrôle en Q1 et Q2, le sextuple champion du monde a survolé les débats en Q3, au moment où la pluie s’intensifiait sur le Red Bull Racing. Pour preuve, il devance de plus d’une seconde (+1.216) le Néerlandais Max Verstappen, deuxième. Troisième, Carlos Sainz (McLaren) s’est montré (très) costaud devant Valtteri Bottas (Mercedes).

Ferrari boit la tasse, Ocon et Gasly dans le jeu

Comme le week-end passé, la Scuderia n’a pas pesé lourd. Après Sebastian Vettel, c’est au tour de Charles Leclerc d’être éjecté du top 10. Éliminé en Q2, le Monégasque doit se contenter de la 11ème place sur la grille de départ. C’est guère mieux pour Vettel. L’Allemand est 10ème, à plus de deux secondes de Lewis Hamilton. Un gouffre.

Côté Frenchies, Esteban Ocon (Renault) et Pierre Gasly (AlphaTauri) ont matché avec les meilleurs en Q3. Le premier cité partira en cinquième position, après avoir tenu la troisième place à quelques secondes de la fin de la séance. Gasly, hauteur du 8ème temps et longtemps dans le top 5, prendra le départ à 7ème position, Lando Norris (McLaren), 6ème temps, étant pénalisé de trois places.

Dicodusport


Lire la suite

Hockey sur glace

JO Pékin 2022 : la NHL accepte de libérer ses joueurs

Nico

Publié

le

Par

M. Haffey / AFP

HOCKEY – En marge de l’annonce de la reprise de la compétition le 1er août prochain, la NHL a confirmé que ses joueurs pourraient participer aux deux prochaines éditions des Jeux Olympiques d’hiver.

La NHL et le syndicat des joueurs ont trouvé un accord pour terminer la saison 2019-2020. Un deuxième deal a également été signé afin de libérer les joueurs pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2022 et Milan-Cortina en 2026. Si la Fédération Internationale doit encore entériner cela, il ne semble plus y avoir d’obstacles à voir les meilleurs joueurs du monde en Chine et en Italie, ce qui n’avait pas été le cas en 2018 à Pyeonchang, puisqu’aucun accord n’avait été trouvé.

Dicodusport


Lire la suite

Multisports

[Vidéo] Les plus grands comebacks du sport français

Avatar

Publié

le

Par

Icon Sport

VIDÉO – Du XV de France aux Bleus du football en passant par les sports d’hiver et l’athlétisme (re)découvrez les plus grands comebacks du sport français.

Vidéo : Be Sport

Dicodusport


Lire la suite

Pronostics

NRL : notre pronostic pour St. George Illawarra Dragons – Manly Sea Eagles

Nico

Publié

le

Par

Dicodusport

NRL – Les Dragons de St George affrontent les Manly Sea Eagles pour le compte de la 9ème journée. Notre pronostic pour cette rencontre.

St. George Illawarra Dragons – Manly Sea Eagles : Dimanche 12 juillet, 10h30

Les Dragons, même s’ils restent sur deux défaites face aux Roosters et aux Raiders, vont beaucoup mieux dans le sillage de leur capitaine Cameron McInnes qui réalise chaque semaine des grosses prestations. Zac Lomax s’affirme de plus en plus comme une valeur sûre dans la ligne arrière alors que Tariq Sims fera lui son retour sur les terrains ce dimanche.

Côté Manly, une bonne performance face à Newcastle malgré l’absence de Tom Trbojevic. La star des Sea Eagles sera toujours absente et ils devront aussi faire sans Addin Fonua-Blake, suspendu pour avoir eu des mots injurieux envers l’arbitre. La rencontre sera certainement accrochée entre ces deux équipes mais si les locaux ne ratent pas leur entame comme trop souvent, ils ont les armes pour gagner. Victoire des Dragons.

Dimanche 12 juillet, 10h30
1 N 2
St. George Illawarra Dragons – Manly Sea Eagles
2.00 20 1.90

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Sports mécaniques

Calendrier sportif 2020 : le programme des sports mécaniques en fin d’année

Avatar

Publié

le

Par

AFP / Moto GP / Jonathan Nackstrand

SPORTS MÉCANIQUES – Formule 1, Moto GP, Rallye WRC, Endurance, découvrez le calendrier complet des sports mécaniques pour la fin de l’année.

Dans ce calendrier, seules les compétitions officiellement programmées sont mentionnées. En rouge, les événements supplémentaires suite aux différents reports.

Juillet

5 – Formule 1 : Grand Prix d’Autriche 
12 – Formule 1 : Grand Prix de Styrie (Autriche)
19 – Formule 1 : Grand Prix de Hongrie
19 – Moto GP : Grand Prix d’Espagne (Jerez)
26 – Moto GP : Grand Prix d’Andalousie (Jerez)

Août

2 – Formule 1 : Grand Prix de Grande-Bretagne
9 – Formule 1 : Grand Prix du 70ème anniversaire (Grande-Bretagne)
9 – Moto GP : Grand Prix de République Tchèque
15 – Endurance auto : 6 Heures de Spa-Francorchamps
16 – Formule 1 : Grand Prix d’Espagne

16 – Moto GP : Grand Prix d’Autriche 1
23 – Indycar : 500 Miles d’Indianapolis
23 – Moto GP : Grand Prix de Styrie (Autriche)
29 et 30 – Endurance moto : 24 Heures du Mans

30 – Formule 1 : Grand Prix de Belgique



Septembre

4 au 6 – WRC : Rallye d’Estonie
6 – Formule 1 : Grand Prix d’Italie
13 – Formule 1 : Grand Prix de Toscane (Mugello)
13 – Moto GP : Grand Prix de Saint-Marin
19 et 20 – Endurance auto : 24 Heures du Mans
19 et 20 – Endurance moto : Bol d’Or
20 – Moto GP : Grand Prix d’Émilie-Romagne (Saint-Marin)
24 au 27 – WRC : Rallye de Turquie
27 – Formule 1 : Grand Prix de Russie
27 – Moto GP : Grand Prix de Catalogne

Octobre

11 – Moto GP : Grand Prix de France
18 – Moto GP : Grand Prix d’Aragon

15 au 18 – WRC : Rallye d’Allemagne
25 – Formule 1 : Grand Prix d’États-Unis ?
25 – Moto GP : Grand Prix du Teruel (Aragon)
29 au 1er novembre – WRC : Rallye d’Italie



Novembre

1er – Endurance moto : 8 Heures de Suzuka
1er – Formule 1 : Grand Prix du Mexique ?
8 – Moto GP : Grand Prix d’Europe (Valence)
15 – Formule 1 : Grand Prix du Brésil ?
15 – Moto GP : Grand Prix de Valence
19 au 22 – WRC : Rallye du Japon
21 – Endurance auto : 8 Heures de Bahreïn
29 – Formule 1 : Grand Prix d’Abou Dhabi ?

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Formule 1Il y a 56 minutes

Grand Prix de Styrie – Qualifications : Lewis Hamilton en pole position

FORMULE 1 - Sous la pluie, Lewis Hamilton a décroché ce samedi la pole position du Grand Prix de Styrie....

Hockey sur glaceIl y a 2 heures

JO Pékin 2022 : la NHL accepte de libérer ses joueurs

HOCKEY - En marge de l'annonce de la reprise de la compétition le 1er août prochain, la NHL a confirmé...

MultisportsIl y a 3 heures

[Vidéo] Les plus grands comebacks du sport français

VIDÉO - Du XV de France aux Bleus du football en passant par les sports d'hiver et l'athlétisme (re)découvrez les...

PronosticsIl y a 4 heures

NRL : notre pronostic pour St. George Illawarra Dragons – Manly Sea Eagles

NRL - Les Dragons de St George affrontent les Manly Sea Eagles pour le compte de la 9ème journée. Notre...

Sports mécaniquesIl y a 6 heures

Calendrier sportif 2020 : le programme des sports mécaniques en fin d’année

SPORTS MÉCANIQUES - Formule 1, Moto GP, Rallye WRC, Endurance, découvrez le calendrier complet des sports mécaniques pour la fin...

VTTIl y a 7 heures

Marine Cabirou : « Le titre de championne du monde, ça fait rêver »

VTT - À 23 ans, Marine Cabirou incarne le présent, mais surtout le futur du VTT Descente. Lauréate de trois...

FootballIl y a 8 heures

Le Stade Rennais se construit avec ambition

À l’aube de la nouvelle saison 2020/2021 de Ligue 1 Uber Eats, le Stade Rennais a lancé une stratégie ambitieuse...

Rugby à XVIl y a 9 heures

Stade Toulousain : baisse importante du budget pour la saison prochaine

RUGBY - Dans son édition de vendredi, le Midi Olympique signale que le Stade Toulousain va voir son budget baisser...

FootballIl y a 10 heures

Football – Serie A : notre pronostic pour Juventus Turin – Atalanta Bergame

Serie A - La Juventus Turin reçoit l'Atalanta Bergame pour le choc de la 32ème journée du championnat italien. Notre...

RugbyIl y a 22 heures

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato de Pau

Transferts Top 14 2020/2021 - La saison 2019-2020 officiellement terminée, la prochaine est déjà dans toutes les têtes. Le point...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés