Nous suivre

Légendes du sport

Bleu, Blanc, Rouge #6 : Alain Bernard, l’ogre des bassins

Klay

Publié le

Alain Bernard

Votre blog dicodusport.fr revient pour vous sur un moment de légende réalisé par un sportif français. Episode 6, cette semaine, Alain Bernard devient le premier nageur français, champion olympique sur l’épreuve reine du 100 mètres nage libre.

Nageur français, spécialiste de la nage libre, Alain Bernard a lancé la nouvelle vague de la natation bleue qui sévira pendant plusieurs années. Né à Aubagne, le 1er mai 1983, il y effectue ses premières longueurs avant de rejoindre le Cercle des nageurs de Marseille en 2000. Il rencontre Denis Auguin qui deviendra son seul et unique entraîneur, même lorsqu’il décide de rejoindre le Cercle des nageurs d’Antibes. N’ayant pas réussi à se qualifier pour les Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, il découvre les JO à Pékin quatre ans plus tard. En pleine période de tâtonnement pour les nageurs, avec l’arrivée des combinaisons en polyuréthane qui permettent d’améliorer de manière vertigineuse des records datant du siècle précédent, le français, champion d’Europe en petit bassin en 2007 sur le 100 mètres et double champion d’Europe grand bassin sur 50 et 100 mètres, quelques semaines avant les Jeux, décroche le premier titre olympique de la natation française sur l’épreuve du 100 mètres nage libre. En pleine ascension, il atteint le zénith, le Graal, à seulement 25 ans, il entre dans l’Histoire du sport français le 13 août 2008. Au terme d’une lutte acharnée face à l’australien Eamon Sullivan, Alain Bernard se venge de son finish raté, quelques jours auparavant, qui privait la délégation française d’un titre olympique pour le relais 4×100, au dépend des américains.

Deux jours plus tard, il monte sur le podium du 50 mètres et termine ces Jeux avec une médaille de chaque métal. A Londres en 2012, il ajoutera un titre olympique à sa collection grâce à ses coéquipiers du relais 4×100, bien qu’il ne disputa pas la finale. Son immense palmarès comptera également deux médailles mondiales en individuel (l’argent en 2009 sur 100 mètres et le bronze sur 50 mètres en 2011) et trois dans le relais entre 2007 et 2011, un titre de champion du monde petit bassin en 2010 avec le relais, deux médailles européennes en grand bassin sur 100 mètres (l’or en 2010 et l’argent en 2012) et deux autres sur le relais (l’argent en 2010 et l’or en 2012). Ses performances sur le plan international sont marquées par cinq records du monde battus cette fameuse année 2008. Il prend sa retraite à la fin de l’année 2012, à l’âge de 29 ans, usé par l’enchaînement des phases de qualification et de compétition.


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une