Nous suivre

Actualités

All Star Week-end NBA, mode d’emploi

Publié le

La grande messe de la NBA approche. Du 16 au 18 février 2018, les meilleurs joueurs actuels de la grande Ligue américaine se donnent rendez-vous pour offrir à leurs fans une série d’événements durant tout un week-end.

Les hostilités débuteront le vendredi 16 par le Celebrity Game et le Rising Stars Challenge – une opposition entre les débutants (rookies) et les deuxièmes années (sophomores) américains contre ceux du reste du monde – suivi le lendemain fameux Slam Dunk Contest, du 3-points Shoot-out et du Skills Challenge – avec un parcours et des exercices à réaliser le plus rapidement possible. Enfin, celui que tous les fans attendent, le All-Star Game (le Match des étoiles), le dernier jour, pour clôturer ce All-Star Week-end. Tous les participants de ce programme ne sont pas encore connus. Cependant, il y a quelques jours, le verdict est tombé en ce qui concerne les titulaires du Match des étoiles du dimanche soir.

Avant de détailler les élus, il est important de préciser que les règles ont quelques peu évolué. Depuis la saison passée, le mode de vote a été retouché. Les fans n’ont plus le monopole de la décision des titulaires. En effet, par crainte de voir apparaître un joueur plébiscité mais qui n’aurait intrinsèquement pas sa place pour la rencontre, le choix des supporters ne compte plus que pour 50%. L’autre moitié concerne les journalistes et les joueurs eux-mêmes, pour un quart du résultat chacun. De plus, afin de relancer un intérêt pour une rencontre qui en avait terriblement perdu, les têtes pensantes de la NBA ont décidé que l’opposition classique entre l’Est et l’Ouest n’aurait plus lieu. Désormais, le joueur ayant reçu le plus grand nombre de voix dans chaque conférence devient le capitaine de son équipe et aura le privilège de constituer son roster selon son envie, avec tout d’abord les titulaires, puis les remplaçants (choisis au préalable par les coachs). Ceci expliqué, venons-en au contenu !

Dans les deux conférences, aucune surprise sur le nom des dix joueurs qui débuteront la partie. A l’est, le quadruple MVP et triple champion NBA, LeBron James a reçu le plus de suffrages et sera le capitaine de son équipe. Les quatre autres basketteurs désignés sont le meneur de Boston – ex coéquipier de James à Cleveland – Kyrie Irving, l’arrière de Toronto DeMar DeRozan, l’ailier grec de Milwaukee – et nouvelle star de la NBA qui a bien failli détrôner le King – Giannis Antetokounmpo, et l’autre future star, le trash-talker pivot camerounais de Philadelphie, Joel Embiid.

A l’Ouest, la décision fut plus dure à se dessiner avec l’affluence de talents et d’expérience dont regorge la conférence. Le capitaine sera le double MVP 2015 et 2016, et chouchou du public, Stephen Curry. La rivalité James-Curry et plus globalement Cleveland-Golden State n’en finit plus après les trois dernières finales NBA. Le warrrior sera accompagné d’un coéquipier, à savoir le MVP 2014 et MVP des dernières finales Kevin Durant. Ils auront avec eux celui qui sera peut-être le MVP de la saison, en tout cas celui qui frôle la récompense tous les ans, James Harden de Houston qui souhaite mettre fin à l’hégémonie des joueurs d’Oakland, cette année avec le renfort de Chris Paul. Sur les postes intérieurs, là aussi deux coéquipiers, les deux tours jumelles de la Nouvelle-Orléans, Anthony Davis et DeMarcus Cousins.

C’est maintenant aux deux capitaines de composer leur équipe, mais avant cela, c’est aux coachs de choisir les 14 qui les accompagneront sur le banc au coup d’envoi du match. Cette année encore, beaucoup seront déçus de ne pas être convoqués mais le jugement de leur entraîneur est probablement celui qui donne le plus de garanties pour être juste et objectif. Parmi ceux qui seront sélectionnés, nul doute que l’on retrouvera à l’Ouest le MVP en titre Russell Westbrook d’Oklahoma City et Draymond Green le poumon de Golden State. Pour le reste rien n’est sûr, tout comme à l’Est où hormis Kristaps Porzingis, le grand letton de New-York passé à rien d’être titulaire et qui devrait honorer sa première étoile, ou encore John Wall le meneur de Washington, rien n’est écrit à l’avance.

Sélection probable à l’Est : John Wall (Washington) – Bradley Beal (Washington) – Victor Oladipo (Indiana) – Kristaps Porzingis (NY) – Al Horford (Boston) – Dwight Howard (Charlotte) ou Andre Drummond (Detroit) – Kyle Lowry (Toronto) ou Goran Dragic (Miami)

La surprise du chef à l’Est : Ben Simmons, le rookie de Philadelphie

Sélection probable à l’Ouest : Russel Westbrook (Oklahoma City) – Klay Thompson (Golden State) – Jimmy Butler (Minnesota) – Draymond Green (Golden State) – Karl Anthony Towns (Minnesota) – LaMarcus Aldridge (San Antonio) – Chris Paul (Houston) ou Damian Lillard (Portland) ou Paul George (Oklahoma City)

La surprise du chef à l’Ouest : Louis Williams, le sixième homme des Los Angeles Clippers

« Dans la tête des captains »

La sélection de LeBron James : Joel Embiid – James Harden – Anthony Davis – DeMar DeRozan – Chris Paul – Karl Anthony Towns – Victor Oladipo – Jimmy Butler – Kyle Lowry – Kristaps Porzingis – Al Horford

La sélection de Stephen Curry : Kevin Durant – Kyrie Irving – Giannis Antetokounmpo – DeMarcus Cousins – Draymond Green – Klay Thompson – Dwight Howard – Russel Westbrook – LaMarcus Aldridge – John Wall – Bradley Beal

Rendez-vous dans la nuit de mardi à mercredi pour connaître le choix des remplaçants, puis jeudi pour savoir la composition des deux équipes.

Alexandre Toussaint


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une