Nous suivre

Boxe

Anthony Joshua à quitte ou double

Idriss

Publié

le

Getty Images

La revanche entre le champion du monde poids lourds Andy Ruiz Jr et son challenger officiel, Anthony Joshua aura lieu ce samedi 7 décembre en Arabie Saoudite.

Il y a 6 mois, les rôles étaient pourtant inversés. Anthony Joshua était champion du monde, invaincu, et se présentait à New-York plein de confiance. De son côté, Andy Ruiz Jr était l’outsider sur lequel personne n’aurait misé un kopeck. La suite, vous la connaissez, avec Ruiz qui infligea un violent KO à l’Anglais et qui provoqua l’une des plus grosses surprises de ces dernières années.

L’heure de la revanche a sonné pour Joshua, qui joue très gros sur ce combat. Une victoire lui permettrait de retrouver les sommets. Par contre, une nouvelle défaite pourrait lui faire perdre toute crédibilité et le faire dégringoler dans les classements mondiaux. Malgré cet enjeu énorme, Joshua est apparu sûr de lui en conférence de presse, dans des propos rapportés par RMC Sport :

On m’a demandé si gagner allait être un moment spécial, mais j’ai dit non (…) quand je regagnerai ces ceintures, je resterai cool, concentré et je garderai cette mentalité de challenger pour la prochaine fois. Ruiz est simplement ma prochaine victime.

Malgré une soudaine notoriété à gérer, Andy Ruiz Jr ne s’est pas relâché. Le Mexicain est apparu très affuté lors de la conférence de presse et semble s’être préparé sérieusement à cette revanche. Invité lui aussi à s’exprimer, Ruiz veut que la fête continue :

Je veux garder ces belles ceintures. Je fais cela depuis que j’ai 6 ans et ça paie enfin.

Aucun doute, les 2 hommes sont prêts et le combat s’annonce explosif. Rendez-vous samedi soir sur RMC Sport à partir de 20h45 pour en connaitre le gagnant !

Idriss Ahamada

 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Boxe

Trop parler peut tuer #1 : Ricardo Mayorga vs Oscar De La Hoya

Idriss

Publié

le

Par

Alamy

Trop parler peut tuer est une série d’articles, dans laquelle nous reviendrons sur des combats de boxe où les adeptes du « Trashtalk » ont perdu. Première partie consacrée au duel entre Ricardo Mayorga et Oscar De La Hoya.

Contexte du combat

Ce combat a eu lieu le 6 mai 2006 à Las Vegas. Avant le duel, les 2 adversaires avaient une courbe de forme opposée : lors de son dernier combat, Ricardo Mayorga a remporté le titre de champion du monde WBC des super-welters face à l’Italien Michele Piccirillo. De son côté, Oscar De La Hoya restait sur une lourde défaite par KO face à Bernard Hopkins.

Après cette défaite, De La Hoya s’est éloigné de la boxe. Il a créer la société Golden Boy Promotion qui était en plein essor à ce moment-là. La défaite face à Hopkins a laissé des traces, et beaucoup voyaient « The Golden Boy » troquer les gants du boxeur contre le costume d’organisateur. 20 mois après avoir posé genou à terre, l’Américain est descendu de catégorie et a obtenu le droit d’affronter Ricardo Mayorga… Qui va rendre l’avant combat mémorable.

The Ricardo Mayorga Show

Fidèle à sa réputation, Ricardo « El Matador » Mayorga va utiliser le trashtalk pendant la promotion. Le 27 février 2006, les 2 combattants avaient rendez vous à Los Angeles pour un shooting photo. Sauf que Mayorga n’est pas venu pour prendre la pose. Des l’arrivée du « Golden Boy », Mayorga a lancé les hostilités :

Je suis le champion, tu es personne ! Respecte moi. Ne t’approche pas plus ou je vais te casser la figure ! Salo**.

Les 2 combattants ont ensuite été éloignés… Mais ça n’a pas calmé El Matador :

Petite salo** ce n’est pas un film ! Tu ne vas pas chanter comme une tarlouze (NDLR : Mayorga fait allusion à l’album de musique pop latina sorti par Oscar De La Hoya), c’est de la boxe ici !

Peu de temps après, des conférences de presse ont été organisées. Et Ricardo Mayorga a repris son show. Le Matador s’est transformé en taureau et a chargé son adversaire. Sans limite, le Nicaraguayen a même utilisé des attaques personnelles :

Hey, dis à ta femme de te faire une gâterie le matin du combat, ça te permettra de ne pas plonger au sol comme pendant ton combat contre Hopkins, pédale ! Je suis le champion, et le 6 mai, tu seras ma salo*e ! Personne ne nous retiendras, ta face ne sera plus jamais la même ! Tu es indigne de représenté tes origines salo*e, tous les latinos me soutiennent !

Habituellement assez calme, De La Hoya a perdu patience. Il a fallu le retenir plusieurs fois pour ne pas qu’il s’en prenne à Mayorga avant le combat. Mais il a quand même fait une promesse au champion :

Tu as manqué de respect aux 2 choses que j’aime. Tu as d’abord manqué de respect à ma femme, puis tu as parlé de mes origines. Fini de jouer, je vais te mettre KO !

Par ses provocations, Ricardo Mayorga a réveillé la flamme chez Oscar De La Hoya. Et il va l’appendre à ses dépens pendant leur affrontement.

Oscar De La Hoya prend sa revanche – Boxingnews

Le combat

Après ce teasing, le grand jour est arrivé. Et le « Golden Boy » va attaquer le combat tambours battants. Au bout d’une minute de combat, De La Hoya envoie Mayorga au sol grâce à un violent crochet gauche. Le champion se relève, mais le challenger en veut encore. La suite du combat sera un long calvaire pour Mayorga, qui sera outrageusement dominé. Au 6ème round, l’arbitre a décide d’abréger les souffrances du champion, qui était incapable de se défendre après avoir subi un deux voyages au sol supplémentaires.

Cette victoire a marqué le retour au sommet du « Golden Boy », qui a décroché un titre de champion dans une 6ème catégorie. Et en plus de Mayorga, De La Hoya a fait taire pas mal de détracteurs qui le disaient fini. Après le combat, Oscar De La Hoya a savouré sa victoire sur le ring en disant :

Elle rentre dans le top 5 de mes plus grandes victoires. Le fait qu’il ait autant parler, il a même parler de ma femme, mon fils qui viens de naitre… Donc c’est pour ça que je la place la !

Que sont-ils devenus ?

Après cette victoire, Oscar De La Hoya a disputé 3 combats supplémentaires, pour 2 défaites (face à Floyd Mayweather et Manny Pacquiao). Après sa défaite face à « Pac-Man » en décembre 2008, « The Golden Boy » a raccroché les gants. Il s’occupe désormais à temps plein de Golden Boy Promotion, qui est devenue l’une des plus grandes sociétés d’organisation de combats au monde.

De son côté, Ricardo Mayorga combat toujours. Âgé de 46 ans, l’ancien chef de gang s’est même essayé sans succès au MMA en 2013 (3 défaites en 3 combats). Il n’a plus jamais été champion du monde après cette défaite face à De La Hoya.

Idriss Ahamada

 

 

 


Lire la suite

Boxe

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière

Idriss

Publié

le

Par

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière
AFP

Chez lui, à Marseille, Arsen Goulamirian (32 ans, 26 combats, 26 victoires, 0 défaites) a conservé son titre WBA des poids lourds-légers, en battant par abandon Constantin Bejenaru.

La victoire fut longue à se dessiner pour « Feroz ». Dès la première reprise, Bejenaru imposait un gros pressing. Le Moldave cassait la distance et portait beaucoup de coups. Le challenger est venu pour jouer sa chance à fond et il le montrait. Arsen Goulamirian lui, s’est contenté d’encaisser pendant la moitié du combat, sortant du bois pour porter quelques coups durs lors de la 2ème reprise. Avant de soudainement accélérer plus tard.

La réaction du champion

Après avoir laissé son adversaire s’épuiser, le champion a passé la seconde. Mieux physiquement, le Franco-arménien a fait mettre un genou à terre à Bejenaru lors de la 7ème reprise après une gauche. Jugeant qu’il a été déséquilibré, l’arbitre n’a pas compté. Mais cela montrait clairement une inversion du rapport de force. Lors des deux reprises suivantes, le Marseillais a porté plusieurs séries de coups à son challenger.

Lors de la 9ème reprise, « Feroz » mettait au tapis Bejenaru grâce à un crochet gauche, mais ce dernier se relèvera rapidement. Après ça, Goulamirian a déclenché le feu et la fureur sur son adversaire, qui a vacillé plusieurs fois, sans jamais tomber. C’en était trop pour le coin du Moldave, qui a décidé d’abandonner à l’appel de la 10ème reprise.

Cette 18ème victoire avant la limite fut longue à se dessiner pour Goulamirian. Le combat a été compliqué, comme il l’a lui même expliqué au micro de Canal + après le combat :

J’ai du mal avec les gauchers. Je n’arrivais pas trouver mes positions, je n’étais pas à l’aise. Et j’étais également fatigué par mon précédent combat. Je ne me sentais pas bien, mais l’essentiel, c’est la victoire.

Quelle suite ?

Après avoir enchainé 2 combats en 43 jours, « Feroz » va désormais se reposer un peu. Son objectif d’avoir deux ceintures d’ici à la fin de l’année semble jouable. Les titres WBO et WBC sont vacants et l’IBF est détenue par le Cubain Yuniel Dorticos. Des négociations entre son promoteur et les fédérations concernées vont sans doute bientôt commencer.

Idriss Ahamada


Lire la suite

Boxe

[Vidéo] Jérôme Le Banner toujours fringuant à 46 ans

Nico

Publié

le

Par

Jérôme Le Banner

L’ancien champion français de K1, Jérôme Le Banner, continue de terroriser les rings mais dans une autre discipline, le Kick Boxing. 

Bientôt 47 ans pour Jérôme Le Banner qui reste toujours aussi redouté sur un ring. Face à Viadcheslav Datsik, le Français a d’abord été compté après avoir été au sol, mais c’est finalement lui qui assène un coup de pied au foie fatal à son adversaire avant la fin de la deuxième reprise.

Dicodusport


Lire la suite

Boxe

Poids lourds : Anthony Joshua de retour au top

Idriss

Publié

le

Par

PAI/Maxppp

Boxe – And New ! Anthony Joshua est redevenu champion du monde des poids lourds en battant largement aux points Andy Ruiz Jr. Il retrouve ses ceintures WBA – IBF et WBO.

Dès le premier round, le challenger a touché à l’arcade le champion grâce à une belle droite. Par la suite, Anthony Joshua utilisait son bras avant, pour maintenir à distance Ruiz et appuyer sur l’arcade ensanglantée du champion. Le Mexicain a repris un peu de poil de la bête au 3ème round, où il a cassé la distance et pris le centre du ring, mais sans pour autant se montrer dangereux. Ruiz a accéléré lors de la reprise suivante lors de laquelle il a montré une vitesse d’exécution surprenante pour un homme de son gabarit.

Pour autant, Joshua a déroulé à la perfection son gameplan. L’Anglais touchait avec son bras avant et se déplaçait beaucoup autour du ring.  Cependant, Ruiz restait dangereux, comme lors des 6ème et 7ème reprises où il a plusieurs fois secoué son challenger avec des droites.

Une fin tout en gestion

Lors des 8ème et 9ème reprises, les deux hommes se sont rendus coups pour coups, et Ruiz laissa beaucoup d’énergie dans ces échanges. Joshua s’est ensuite contenté de gérer son avance, en continuant de bouger autour du ring et de toucher avec le bras avant. Émoussé, Ruiz n’arrivait plus à suivre à suivre le rythme imposé par l’Anglais et montrait clairement sa frustration. Même si le Mexicain a tenté des choses, il a nettement moins touché la cible que Joshua.

Sans surprise, AJ a été déclaré vainqueur à l’unanimité des 3 juges (118-110, 118-110, 118-109) et est devenu pour la 2ème fois champion du monde des poids lourds. Même si le combat ne restera pas dans les annales, Joshua a livré une masterclass sur le plan tactique. Et comme il l’a déclaré lui-même après le combat :

J’ai voulu montré le noble art : toucher sans être touché.

La suite ?

Après le combat, les deux hommes n’ont pas fermé la porte à une trilogie. Cependant, la WBO a freiné les envies des deux hommes en imposant un challenger à leur nouveau champion. Anthony Joshua a 180 jours pour affronter l’ancien champion du monde des lourds-légers, l’Ukrainien Oleksandr Usyk, sous peine d’être destitué. L’IBF pourrait elle aussi opposer rapidement un challenger à Joshua. Le nom de Kubrat Pulev a été évoqué. La belle va devoir attendre…

Idriss Ahamada


Lire la suite

Boxe

WBC Poids lourds : Deontay Wilder l’emporte par KO face à Luis Ortiz

Idriss

Publié

le

Par

Boxe - WBC Poids lourds - Deontay Wilder l'emporte par KO face à Luis Ortiz
Getty Images

Et de 42 ! « The Bronze Bomber » Deontay Wilder a conservé son championnat du monde WBC des poids lourds en mettant KO à la 7ème reprise Luis Ortiz.

Avant le combat, les deux hommes nous avaient promis la 3ème Guerre Mondiale. Finalement, ça n’a pas été le cas… Wilder et Ortiz ont démarré très prudemment le combat, le Cubain occupant le centre du ring et l’Américain se contentant de marquer des points avec son bras avant. La crainte était palpable entre les deux combattants, qui se livraient très peu.

C’est à partir du 4ème round que Luis Ortiz commençait à se montrer plus actif et à déclencher plus de coups. De son côté, Wilder ne bronchait pas, encaissait et restait sur sa stratégie de maintenir Ortiz à distance avec son bras avant.

Il a suffi d’un seul coup…

Au 7ème round, le natif de Camagüey était toujours aussi actif, plaçant quelques coups par-ci, par-là. Mais à 15 secondes de la fin de la reprise, Deontay Wilder plaçait un terrible direct du droit, qui fit s’effondrer Ortiz. L’arbitre commençait à compter, puis arrêtait le combat, Ortiz ne répondant plus.

41ème victoire par KO en 43 combats pour le Bronze Bomber, qui affiche un palmarès de 42 victoires (41 KO) et un match nul. Toujours aussi limité techniquement, Wilder a la chance de posséder une puissance hors-normes, qui l’a une nouvelle fois sorti d’un mauvais pas. Prochaine étape pour Deontay Wilder, une revanche face à Tyson Fury en février 2020 !

Idriss Ahamada


Lire la suite

Fil Info

TennisIl y a 2 heures

Tennis – Open d’Australie : notre pronostic pour Rafael Nadal – Dominic Thiem

Open d'Australie - Facile vainqueur de Gaël Monfils au tour précédent, Dominic Thiem s'attaque à Rafael Nadal en quarts de...

Rugby à XVIl y a 3 heures

Edward Griffiths quitte déjà les Saracens

Edward Griffiths, arrivé comme directeur général des Saracens en plein milieu du scandale du Salary Cap, quitte déjà son poste.

FootballIl y a 5 heures

Ada Hegerberg gravement blessée au genou, la mauvaise série de l’OL se poursuit

Quelle série noire pour l'Olympique Lyonnais. La star des Fenottes, Ada Hegerberg, s'est gravement blessée au genou à l'entraînement ce...

CyclismeIl y a 6 heures

Julian Alaphilippe abandonne sur le Tour de San Juan

Victime de maux d'estomac, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step) ne prendra pas le départ de la 3ème étape du Tour...

TennisIl y a 6 heures

[Vidéo] Les 7 balles de match ratées par Tennys Sandgren face à Roger Federer

Tennys Sandgren est passé proche d'un retentissent exploit à l'Open d'Australie. Mais l'Américain a manqué 7 balles de matchs face...

Rugby à XIIIIl y a 8 heures

Israel Folau signe chez les Dragons Catalans !

Énorme coup des Dragons Catalans ! L'Australien Israel Folau, 30 ans, vient de signer chez les Dragons et évoluera en...

FootballIl y a 8 heures

Coupe de France : Le programme TV des 8èmes de finale

Les 8èmes de finale de la Coupe de France 2019/2020 se dérouleront en pleine semaine sur trois jours (mardi,mercredi, jeudi)

BiathlonIl y a 9 heures

Biathlon – Championnats du monde 2020 : la sélection de l’équipe de France

Biathlon - La sélection de l'équipe de l'équipe de France masculine et féminine pour les Championnats du Monde a été...

6 Nations 2020Il y a 11 heures

XV de France : 5 forfaits face à l’Angleterre, un problème pour Fabien Galthié ?

Par rapport au groupe initial de 42 joueurs annoncé en début de mois, Fabien Galthié a dû faire face à...

BoxeIl y a 12 heures

Trop parler peut tuer #1 : Ricardo Mayorga vs Oscar De La Hoya

Trop parler peut tuer est une série d'articles, dans laquelle nous reviendrons sur des combats de boxe où les adeptes...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés