Nous suivre

Football

Appel d’offres Ligue 1 : le jour le plus long

Publié

le

Appel d'offres Ligue 1 - Le jour le plus long
Photo Icon Sport

FOOTBALL – C’est aujourd’hui que la Ligue de Football Professionnel a remis en jeu les droits de la Ligue 1 détenus par Mediapro. Récit dans les conditions du direct d’une journée riche en rebondissements.

Canal+ boycotte l’appel d’offres

Annoncée par L’Équipe, la nouvelle à fait l’effet d’une bombe. Canal + n’a pas participé à l’appel d’offres pour 80% des droits de la Ligue 1 lancé ce lundi matin par la LFP. La chaîne cryptée proteste contre la décision de cette dernière de remettre en jeu uniquement les lots qui étaient détenus par Mediapro, mais pas celui dont dispose actuellement Canal. Le groupe de Vincent Bolloré paie actuellement 332 millions d’€ par an, jusqu’en 2024, pour la diffusion de deux matchs par semaine. Canal + souhaitait donc profiter du retrait de Mediapro pour aussi renégocier son lot. Mais cette demande a été rejetée par la ligue.

Ce boycott marque une nouvelle étape dans le conflit qui oppose Canal + à la Ligue de Football Professionnel. La chaîne a déjà contesté devant le tribunal de commerce la légitimité de cet appel d’offres. Mais en attendant le jugement prévu le 19 février, Show Must Go On !

beIN SPORTS n’y participe pas non plus…

Diffuseur de la L1 depuis son arrivée en France en 2012, beIN SPORTS a également décidé de ne pas participer à cet appel. Selon France Info, la chaine qatarie a choisi de se montrer solidaire de l’action intentée par Canal +. Et ils l’ont prouvé en ne répondant pas à l’appel d’offres. Deuxième coup de théâtre donc.

… tout comme Altice

La liste des absents s’allonge. Selon une information de L’Équipe, le groupe Altice (propriétaire de la chaîne RMC Sport) a également décidé de ne pas participer à l’appel d’offres. Le groupe dirigé par Patrick Drahi s’était déjà abstenu en 2018. Mais à l’époque, la situation boursière de l’entreprise était plus compliquée. Et la concurrence également plus élevée. Alors que RMC Sport avait un potentiel boulevard devant lui, il a décidé de s’abstenir. Au grand dam de la LFP.

Les candidats en lice

Selon RMC Sport, « Quatre dossiers ont été déposés à la LFP, dont au moins un provenant d’un média étranger ». Mais si les sommes proposées sont suffisantes, on se dirige donc vers l’arrivée d’un nouveau diffuseur pour la Ligue 1. Le deuxième en très peu de temps après Mediapro.

À propos de Mediapro, nouvelle surprise comme seul le foot français peut en réserver. Le premier dossier connu a été déposé à la LFP par Jean-Michel Roussier, actuel directeur général de… Mediapro France ! Mr Roussier a déposé cette offre en son nom propre. Et n’est officiellement pas soutenu par Mediapro. Amazon, DAZN et le groupe Discovery sont également en lice.

Épilogue : tout ça pour ça

Après des heures d’attente et de spéculations en tout genre, le couperet tombe : RMC Sport annonce qu’aucune des offres déposées n’a atteint le prix de réserve demandé par la ligue. L’appel d’offres se dirige donc vers une annulation pure et simple. La Ligue 1 n’a toujours pas de diffuseur pour le moment. Une nouvelle qui n’arrange pas les clubs, qui sont toujours dans une situation financière tendue. La réaction de la Ligue dans les prochains jours va elle aussi être scrutée. Elle se donne en effet 24 heures de réflexion. Va-t-elle négocier de gré à gré avec un diffuseur ? Ou attendre sagement l’issue du procès intenté par Canal + pour relancer un appel d’offres ? La suite au prochain épisode.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une