Nous suivre

Actualités

Arsène Wenger : un manager, deux époques

Publié

le

Arsene Wenger

Les rumeurs étaient de plus en plus insistantes et c’est maintenant officiel, après 22 années de bons et loyaux services, Arsène Wenger ne sera plus l’entraîneur d’Arsenal la saison prochaine.

2007-2018 : une décennie compliquée

C’est impossible de le nier, depuis dix bonnes années, Arsenal ne fait plus peur et ne gagne plus grand chose. Arsène Wenger n’est sûrement pas le seul responsable, mais il n’est pas possible non plus de ne pas lui incomber une part de responsabilité. Le Français n’a pas réussi à faire évoluer sa tactique, son management ou encore sa philosophie de jeu en même temps qu’un football qui ne cessait de se transformer. S’il a souvent été la cible des journalistes et des fans, il ne pourra pas se plaindre du soutien sans faille que lui ont apporté sa direction, malgré les grandes difficultés qu’il avait à trouver des solutions. Trois Coupes d’Angleterre (2014, 2015, 2017) remportées ces quatre dernières années viennent un peu redorer cette dernière décennie vide de titre majeur et laisseront à certains un meilleur goût de fin de règne. Pour sa dernière saison, il aura échoué en finale de la Coupe de la Ligue face à un homme qui représente la nouvelle génération d’entraîneur, Pep Guardiola, comme un passage de témoin…

Ceux qui suivent le foot depuis 10 ans auront en image ses nombreux échecs, les autres savent, à quel point cet homme a marqué l’histoire d’un club et du football quelques années auparavant.

1996-2006 : l’avènement d’un grand manager

En 1996, alors qu’il est entraîneur d’un club japonais, Arsène Wenger est nommé à la tête d’Arsenal et devient le premier entraîneur du club à ne pas être Britannique. Le manager français va faire confiance à ses compatriotes pour être la base de son équipe. Ainsi, Thierry Henry, Patrick Vieira, Robert Pires, Sylvain Wiltord, Emmanuel Petit ou encore Nicolas Anelka ont fait les beaux jours des Gunners pendant plusieurs saisons. En 10 ans, il va remporter 11 titres dont trois Premier League et 4 Coupes d’Angleterre. Qui ne se souvient pas du triplé mémorable, Championnat, Cup et Community Shield en 2002, ou encore de la saison 2004, celle des invincibles dans laquelle Arsenal n’a pas perdu un seul match en Premier League. Emmenés par un fabuleux Thierry Henry, les Londoniens ont certes gagné, mais ils ont surtout proposé un jeu séduisant porté sur l’attaque, avec des joueurs offensifs exceptionnels comme, en plus des Frenchies, Denis Bergkamp, qui a probablement inscrit l’un des plus beaux buts de l’histoire de son sport lors de cette fameuse année 2002.

Alors pour ceux qui ne suivaient pas le football ou qui étaient trop jeunes pour le faire, regardez, lisez, et vous verrez quel entraîneur Arsène Wenger a été. Un talentueux manager qui aura aussi emmené son équipe en finale de la Ligue des Champions en 2006, la défaite aura finalement été le tournant dans sa carrière, le moment où il est passé de meilleur entraîneur au monde à bien souvent, celui le plus critiqué. Bref, certains continueront à vous critiquer et d’autres se souviendront !

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une