Arthur Iturria, la belle promesse


Si la France a encore perdu dans les derniers instants du match face à l’Afrique du Sud, un joueur est sorti du lot : Arthur Iturria, désigné homme du match. 

A seulement 24 ans, le jeune tricolore a fêté sa quatrième sélection face à l’Afrique du Sud, sa première au poste de 3ème ligne aile, lui qui a été formé en seconde ligne. Jacques Brunel a emboîté le pas à Franck Azéma et a fait confiance à Arthur Iturria, sans pouvoir le regretter malgré la défaite des Bleus. Performant en défense et volontaire en attaque malgré peu de ballons touchés, il a été l’un des meilleurs joueurs sur la pelouse du Stade de France, sauvant même l’équipe de France d’un essai grâce à un retour magistral sur le Toulousain Cheslin Kolbe.

Après un bref passage au pôle espoirs de Bayonne, il a rejoint en 2012 l’ASM Clermont où il fera ses débuts professionnels en 2015. Va s’en suivre une ascension fulgurante jusqu’à sa première sélection avec le XV de France lors du Tournoi des 6 Nations 2017. Écarté suite à l’affaire qui a suivi le match Écosse – France qui l’avait vu être en partie dévisagé, on ne l’avait plus revu depuis avec le maillot de l’équipe de France.

Troisième ligne aile, c’est un poste que le joueur apprécie et où il commence à avoir quelques repère,s comme il le confiait à nos confrères de Rugbyrama : « C’est une petite nouveauté pour moi mais c’est le poste auquel j’ai le plus joué depuis le début de la saison donc j’ai quelques repères. Je prends goût à évoluer en troisième ligne, je ne vais pas m’en cacher. » Alors que les Bleus sont toujours à la recherche de victoires et de certitudes à un an de la Coupe du monde, Arthur Iturria se présente déjà comme une valeur sûre de ce groupe.

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des