Nous suivre

Top 14 2021-2022

ASM Clermont : Camille Lopez sur le départ, Anthony Belleau pour le remplacer ?

Publié

le

ASM Clermont : Camille Lopez tout proche de Biarritz
Photo Icon Sport

TOP 14 – Selon nos confrères de RMC Sport, Camille Lopez, demi d’ouverture de l’ASM Clermont, a fait savoir à ses dirigeants qu’il souhait quitter l’Auvergne à l’issue de la saison actuelle. Pour le remplacer, la piste Anthony Belleau est évoquée.

Pourtant engagé jusqu’en juin 2023 avec Clermont, Camille Lopez devrait bien quitter le club auvergnat en juin prochain, soit un an avant la fin de son contrat. Chez les Jaunards depuis 2014, avec à la clé un titre de champion de France en 2017 et une Challenge Cup en 2019, l’ancien joueur de l’UBB et l’USAP, 32 ans et 28 sélections au compteur, voudrait retournait dans le Sud-Ouest. Selon les informations de RMC Sport, le joueur originaire des Pyrénées-Atlantiques aurait fait savoir au board clermontois qu’il voulait quitter l’Auvergne.

Pour le remplacer, les dirigeants auvergnats travailleraient sur la piste Anthony Belleau. L’ouvreur de 25 ans, arrivé à Toulon en 2014 chez les espoirs avant de faire ses débuts professionnels en 2015, souhaiterait donner un nouveau virage à sa carrière, lui qui compte 12 sélections avec le XV de France, la dernière remontant à 2019. Belleau, formé à Agen, est également sur les tablettes de deux autres écuries du Top 14 : la Section Paloise, qui va perdre Anthony Hastoy à la fin de la saison, et Montpellier, qui devrait laisser partir le numéro 10 des Springboks, Handré Pollard.


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une