Nous suivre

Actualités

Atteint du syndrome de Down, Lucas Barron va participer au Dakar

Avatar

Publié

le

C’est la belle histoire de ce début d’année. Atteint du syndrome de Down, Lucas Barrón, jeune Péruvien de 25 ans, va participer au Dakar.

A 25 ans, Lucas Barrón a déjà marqué le 41ème Dakar de son empreinte. Le rallye-raid, qui aura lieu pour la première fois dans un seul et unique pays, le Pérou, verra un enfant du pays, atteint du syndrome de Down et passionné de sport, concourir sur l’une des courses les plus exigeantes au monde. Natif de Lima, Lucas sera le copilote de son père, Jacques, avec lequel il a un but bien précis et légitime : « Notre objectif est d’aller au bout et de franchir la ligne d’arrivée. »

Un challenge à leur portée

Et père et fils ont toutes les raisons d’y croire. Déjà, les dunes du désert péruvien sont les terrains d’entraînement du duo depuis plusieurs années maintenant. Ces deux fans de sports mécaniques ne sont pas des novices en la matière et en septembre dernier, ils avaient participé au Dakar Series, une course qui prépare au vrai et grand Dakar. Preuve de leurs aptitudes en matière de rallye-raid, ils avait pris la 7ème place de l’épreuve.

Surtout, Lucas Barrón avait pu se tester dans son rôle de copilote qui lui tient à cœur. Un rôle qui aura davantage d’importance tout au long des 5 000 kilomètres de la course 100% péruvienne que le tandem prépare minutieusement depuis des mois : « Cette course est géniale pour moi. Ça va être facile, car on connaît la route », lançait-t-il à l’AFP hier. Oui, ce mordu de sport a de la confiance à revendre.

Aucun problème pour s’inscrire

Avec déjà cinq participations à son actif, Jacques Barrón, paternel de Lucas, avoue n’avoir rencontré aucune difficulté pour inscrire son fils au Dakar. Les conditions d’inscription étaient les mêmes que pour tous les autres participants, à savoir le passage de tests médicaux et avoir les documents obligatoires à jour : « Lucas avait déjà sa licence de la Fédération internationale d’automobile pour participer », déclarait Jacques, grand ami de Cyril Despres, quintuple vainqueur de l’épreuve dans la catégorie moto. A partir de là, les feux étaient au vert pour son fils. Une grande première dans l’histoire du Dakar donc, qui en appelle forcément d’autres. Et si Lucas Barrón avait ouvert la route à d’autres candidats en situation de handicap ?

Flo Ostermann


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?