Nous suivre

Basket-ball

BAL : Les Forces Armées et Police, fierté du basket camerounais

Maxime Cazenave

Publié

le

BAL : Les Forces Armées et Police, fierté du basket camerounais
Photo FAP Basketball Cameroun

Ce dimanche, les Forces Armées et Police Basketball disputent un match décisif contre l’AS Police, à Kigali. En cas de victoire, le club camerounais serait en bonne position afin de valider une place en quarts de finale de la BAL. Ce qui serait loin d’être immérité.

Sur la papier, le Groupe B était peut-être celui qui était le plus déséquilibré de cette première mouture de la Basketball Africa League. En tant que récents vainqueurs de l’ancienne Ligue des Champions Africaine, l’AS Salé et le Petroleos de Luanda étaient attendus au rendez-vous pour survoler ce groupe. Au bout de deux rencontres, les Marocains et les Angolais ont répondu présents en étant encore invaincus, le billet pour les quarts de finale validé. Cependant, ils sont tous les deux passés près de la correctionnelle face à l’étonnante équipe du FAP.

« La BAL était une opportunité géniale »

Pourtant, les Camerounais n’auraient pas dû prétendre à évoluer dans la compétition. Seulement vice-champion en 2019, le club camerounais n’était de base pas éligible à disputer les qualifications. Mais étant donné que le champion en titre (Condor BC) a décliné l’invitation, ce sont eux qui ont bénéficié de cette opportunité. Grâce à un parcours solide les ayant vu au final éliminer l’Abidjan BC, les Camerounais ont réussi leur mission ne obtenant leur qualification. Par ailleurs, ils ont également obtenu leur premier titre de champion en 2020. Un signe encourageant pour la suite, et qui se confirme à Kigali.

Avant de débuter la compétition, l’équipe s’est renforcée considérablement. Sur le banc, c’est l’expérimenté Lazare Adingono qui s’est installé, avec sur son CV deux années à la tête de la sélection nationale, mais également huit saisons couronnées de succès du côté des Petroleos de Luanda. Sur le parquet, ils ont enregistré les arrivées d’Abdoulaye Amadou Harouna et de Marcus Thomas Junior notamment. Des joueurs de haut niveau pour le continent, et attirés par l’opportunité que représente la compétition comme nous le confie ce dernier : « Quand on m’a présenté le projet de jouer pour le FAP en BAL, je n’y ai pas réfléchi à deux fois parce que c’était une opportunité géniale. »

Le groupe a facilité grandement l’intégration de ces joueurs qui ont commencé à s’entraîner avec leurs équipiers seulement en arrivant dans la bulle de Kigali, quelques jours avant le début de la compétition. Marcus Thomas Junior précis : « Mes coéquipiers sont des personnes géniales sur le parquet et en dehors. Nos relations sont fraternelles. » Cela s’est ressenti durant les deux premières parties lors desquelles les Camerounais était clairement le petit poucet.

« Deux défaites difficiles »

Avec un jeu débridé laissant la part belle aux shoots rapides, les Forces Armées et Police sont l’une des équipes les plus intéressantes à regarder de la compétition. Accrocheurs et valeureux, les hommes d’Adingomo ont offert deux belles prestations, non récompensées. Menant au score rapidement face à l’AS Salé comme face aux Petroleos, l’équipe camerounaise n’a jamais lâché le morceau. Malheureusement pour elle, l’expérience et le talent est supérieur dans ces équipes là. Ils l’ont payé à chaque fin de partie. Contre l’AS Salé le duo américain Stoglin-James a fait très mal. Puis, dans l’opposition contre les Angolais, la défense de fer mise en œuvre par ces derniers après un début de match raté les ont fait plier.

Cependant, il y a beaucoup de positif à retenir. Ils ont imposés de véritables combats à leurs adversaires. Les rencontres se sont jouées sur des détails en fin de rencontre, à l’image d’un shoot à 3 points raté par Marcus Thomas Junior lors du premier match qui aurait pu permettre d’accrocher une prolongation. Ce dernier préfère positiver malgré la frustration que peuvent engendrer ces revers : « Ce sont deux défaites difficiles, mais nous ne devons pas nous rester dessus. Notre seul but est désormais de gagner notre prochaine rencontre. »

Le destin du FAP entre ses propres mains

Le FAP doit laisser ces frustrations de côté. Le format impliquant la qualification des deux meilleurs 3e signifie qu’il existe encore une réelle chance de qualification. Le fait de rester dans le match jusqu’au bout est très important dans cette optique. Avec une différence de points de -5, ils sont ainsi en position très favorable pour obtenir l’un des deux spots en cas de victoire face à l’AS Police dimanche. En effet, dans le Groupe A, les Rivers Hoopers et le GNBC possèdent des différences bien moins reluisantes (respectivement -52 et -53).

L’aventure est donc loin d’être finie pour cette équipe méritante. Cette compétition est une belle vitrine pour tous les partis : le basket africain en général, le basket camerounais, mais aussi le club, le staff et les joueurs. Pigiste pour cette BAL, Marcus Thomas Junior notamment profite de cette exposition pour se mettre en valeur, et poursuivre sa progression : « Mon objectif est de continuer ma carrière professionnelle, et de réussir à jour au plus haut niveau possible. ». C’est aussi ça la BAL. La médiatisation exceptionnelle qu’elle procure grâce à la NBA devrait permet découvrir de nouveaux talents en dehors des radars traditionnels. Ce qui est pour le moment une réussite, e particulier pour le club des Forces Armées et Police.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une