Nous suivre

Basket-ball 3x3

Basket 3X3 TQO (H) : L’équipe de France se complique la tâche d’entrée

Maxime Cazenave

Publié le

Basket 3X3 hommes - TQO 2024 : Les Bleus se mettent en danger dès la première journée
Photo FIBA

TQO BASKET 3X3 HOMMES – Entame mi-figue mi-raisin pour l’équipe de France à Debrecen. Vainqueurs de l’Égypte en ouverture, les Bleus ont ensuite été renversés par l’Espagne. Samedi, la victoire sera obligatoire face au Canada pour sortir des poules.

Une dizaine de jours après la désillusion subie en demi-finales du TQO universel d’Utsonomiya (Japon), l’Equipe de France dispose d’une ultime chance de décrocher un billet pour les Jeux Olympiques. Un ultime TQO disputé cette fois du côté de Debrecen (Hongrie), avec l’obligation de terminer dans les trois premières positions. Ce jeudi, les hostilités débutaient avec les deux premières rencontres de poules face à l’Égypte, puis l’Espagne.

Les Bleus terrassent (de nouveau) l’Égypte

Pour l’occasion, le sélectionneur Karim Souchu a apporté de nombreux ajustements puisque seul Jules Rambaut a été reconduit, accompagné par Franck Seguela, Timothé Vergiat et Raphaël Wilson. Pour leur entrée en matière, ils faisaient ainsi face au champion d’Afrique, l’Égypte, qu’ils avaient déjà battu à Utsonimiya, il y a une dizaine de jours.

L’entame va être idéale. Rambaut ouvre le score et lance un cinglant 4-0. En maîtrise au rebond, bien en place défensivement, les Tricolores dominent les débats. L’Égypte ne lâche pas et reste au contact un temps avant de se faire martyriser par le vétéran Raphaël Wilson, auteur de quatre points successifs (11-6). Également bien réglé, Timothé Vergiat empile également les points et les Bleus filent vers la victoire. À vingt-huit secondes du buzzer, Franck Seguela met un terme au match pour une victoire finale logique, 21-13.

Une défaite inquiétante face à l’Espagne

La suite s’annonçait plus délicate avec une confrontation face à une Espagne déjà dos au mur suite à sa défaite initiale face au Canada.

Si le premier point est espagnol, Franck Seguela réagit immédiatement à deux points avant d’être suivi par un Timothé Vergiat saignant. L’Espagne se montre percutante en drive et trouve des points sous le cercle (4-4). Mais les Bleus vont ouvrir la défense grâce aux shoots extérieurs de Vergiat avant de trouver Jules Rambaut à l’intérieur pour des points faciles. Ce dernier va même s’illustrer derrière l’arc pour créer un premier break, validant ainsi les gros efforts défensifs effectués pour éteindre les Ibériques (12-7). 

Seulement, l’adresse s’estompe, et l’Espagne apporte une réponse cinglante. Ancien international à cinq et passé par Saint-Quentin la saison passée, Javier Beiran inscrit des gros shoots. Plus petit, Vergiat est ciblé en défense, et la bascule est effectuée. La disette offensive se poursuit inlassablement tandis que les Espagnols poursuivent leur plan de jeu pour s’envoler (16-19). Le réveil sera trop tardif et les Tricolores s’inclinent d’un souffle, 20-18.

Résultat, avant l’ultime journée, les quatre équipes de la poule sont à égalité, l’Égypte ayant battu le Canada ! Opposée à ce même Canada samedi, l’Équipe de France devra absolument l’emporter pour ne pas prendre la porte prématurément.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *