Le bassin de Mathieu Peisson #18 : Ugo Crousillat et Enzo Khasz en invités


Chaque semaine, retrouvez « le bassin de Mathieu Peisson », sur votre blog dicodusport.fr, avec son actu, son œil sur le monde du water-polo et sur la planète sport. Cette semaine Mathieu Peisson évoque le premier match de championnat et reçoit deux invités, Ugo Crousillat et Enzo Khasz.

Mon actualité

Bientôt le début du championnat, samedi à 18 heures nous affrontons Mataro. Nous appréhendons un peu ce match car deux de nos joueurs sont diminués et sûrement indisponibles. Nous avons bien travailler pour préparer au mieux ce match contre une équipe de Mataro qui a disputé un tour de qualifications de coupe d’Europe. Nous nous attendons à un adversaire avec plus de rythme que nous et donc un match compliqué car nous n’avons pas beaucoup joué depuis la Super Coupe d’Espagne. Nous devions jouer mardi soir contre Barcelonetta mais à cause de la grève générale le match n’a pas pu avoir lieu. Nous essayons de nous couper un peu de l’actualité en Catalogne pour rester concentré sur le sportif mais ce n’est pas simple car ce sont des choses importantes qui se passent. Je me sens vraiment bien physiquement et je suis presque revenu à mon poids de forme. Je dois m’adapter à ce poste en pointe même si je préférerais jouer à l’extérieur, je le fais pour l’équipe ! Nous allons prendre les matchs les uns après les autres en essayant de jouer du mieux possible.

Mes invités de la semaine : Ugo Crousillat et Enzo Khasz

Cette semaine, j’ai décidé de mettre en avant deux poloïstes du club d’Aix en Provence, Ugo Crousillat et Enzo Khasz.

Mathieu Peisson : « Ugo, quelles sont tes premières impressions et ton ressenti après ce premier tour au sein de ta nouvelle équipe ? »

Ugo Crousillat : « C’est très positif, tout s’est très bien passé. Je sentais bien les choses car nous nous sommes vraiment bien préparé dans une bonne ambiance. Cela reste le début de la saison, il ne faut pas s’enflammer et il faut continuer à travailler. En tout cas je me sens super bien dans l’équipe et dans le club. »

M.P. : « Le tirage est désormais connu pour vous, qu’en penses-tu ? »

U.C. : « Nous savions que cela ne serait pas simple dans tous les cas ! Nous allons faire notre maximum pour accrocher une place qualificative pour les quarts, ce qui serait historique pour le club. Nous allons prendre les matchs sans pression devant notre superbe public. Nous sommes motivés et nous allons faire le maximum. »


M.P. : « Enzo, tu es de retour après une saison difficile l’an dernier et cette blessure à l’épaule que tu as choisi de soigner cet été, comment te sens-tu ? Comment s’est passé ce tour de Coupe d’Europe ? »

Enzo Khasz :  « C’est peu de le dire que l’année dernière fut une année compliquée pour moi, avec des blessures à répétition à l’épaule droite. Mais à la fin de la saison dernière j’ai pris les choses en main et j’ai décidé de soigner cet épaule en faisant certains sacrifices certes, comme ma non participation aux championnats du monde mais je n’ai aucun regret car mon épaule va mieux même si je sais que le chemin est encore long pour la « réparer ».
Nous avons rempli l’objectif que le club s’était fixé, celui de passer le premier tour de coupe d’Europe en finissant 4ème de notre poule. Maintenant on travaille dur pour préparer le second tour qu’on a la chance de recevoir et nous allons essayé de créer la surprise en se qualifiant pour les quarts de finale. »

M.P. : « Une nouvelle et grosse équipe cette année, quels sont les objectifs de l’équipe et tes objectifs personnels au vu de ce premier tour ? »

E.K. : « Le club, au vu du recrutement effectué à l’inter-saison (Crousillat, Vukicevic, Shiga, …) nourrit de grands espoirs. Notre principal objectif est d’emmener le club dans les 4 premiers du Championnat pour pouvoir jouer les plays-offs, une fois qualifié tout est possible.
Mes objectifs personnels pour cette saison sont très simples, j’aimerais réussir à faire une saison en disputant tous les matchs et continuer à renforcer mon épaule pour avoir le moins de problèmes possibles. »

Mathieu Peisson

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des