Nous suivre

Betclic Élite 2022-2023

Betclic Élite (J20) : Ce qu’il faut retenir de la soirée du vendredi 3 février

Maxime Cazenave

Publié le

Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2022-2023 – La 20ème journée a débuté en fanfare ce vendredi ! Inarrêtable, Roanne grimpe provisoirement au 6e rang grâce à un game winner de Kyle Foster. En bas de classement, Nanterre s’est fait démolir à Gravelines-Dunkerque, et se rapproche de la zone de relégation. Cela contraste avec la situation du Portel, vainqueur autoritaire de la SIG, et disposant désormais d’une marge de manœuvre. 

Nanterre sombre à Sportica

Bouleversée par les blessures récentes ayant entraîné des modifications conséquentes dans le roster, la JSF n’y arrive plus. En déplacement à Gravelines-Dunkerque pour un choc important entre deux équipes au même bilan, les hommes de Pascal Donnadieu se sont fait étriller dans les grandes largeurs. Habituellement en délicatesse offensivement, le BCM a enfin régalé.

Si le banc a eu une bonne contribution, c’est un trio américain qui s’est démarqué. Vince Edwards (15 points) a été la troisième tête d’un hydre aux côtés d’un Justin Robinson en double-double (14 points, 11 rebonds), et du premier carton offensif de Kenny Boynton pour son 4e match de Betclic Élite (26 points). Avec 17 pertes de balle et seulement 36% de réussite globale, Nanterre prend une véritable rouste, 93-56, et s’enfonce dangereusement dans les profondeurs du classement.

Nadir Hifi intraîtable, Le Portel fait la passe de trois

Au contraire, Le Portel poursuit son incroyable remontée. Après Limoges et Nanterre, l’ESSM s’est cette fois offert le scalp de la SIG dans le Chaudron. Face à des Strasbourgeois fatigués deux jours seulement après le combat livré en Ligue des Champiopns à Dijon, le club portelois a profité de cet avantage de fraîcheur pour faire plier les troupes de Luca Banchi. D’une régularité affolante ces dernières semaines, Nadir Hifi a encore brillé en fournissant une prestation complète (24 points, 8 rebonds, 5 passes).

À l’intérieur, Emmanuel Nzekweszi a fait le boulot (18 points, 13 rebonds) pour dominer la raquette, et offrir un magnifique succès au club du Pas-de-Calais, 82-71. Avec huit victoires au compteur, l’ESSM dispose provisoirement de deux deux victoires d’avance sur la 17e place. De son côté, la SIG reste au bord du Top 8.

Kyle Foster libère Roanne au buzzer

Mais qui arrêtera Roanne ? Depuis son revers à Strasbourg pour entamer l’année 2023, la Chorale est invaincue ! Cette dernière a fait la passe de quatre en s’offrant le scalp de Nancy malgré quelques frayeurs. Suite à une première période maîtrisée, les Roannais ont fait une énorme différence dans le troisième quart en comptant jusqu’à 17 points d’avance, notamment grâce à la vista de Stefan Moody (9 points, 11 passes). Inarrêtables en attaque, ils cumulent 84 points au moment d’aborder la dernière période.

Mais alors que la victoire leur tendait les bras, ils se sont écroulés, laissant les Lorrains revenir à égalité dans les dernières secondes. Finalement, Kyle Foster va éviter la prolongation en claquant un game winner à 0.4 seconde du buzzer ! À l’arrache, Roanne l’emporte 98-95, et se hisse provisoirement à la 6e place du championnat avec un bilan positif (10V-9D).

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *