Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite (J23) : L’ASVEL fait totalement exploser la JL Bourg

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite (J23) : L'ASVEL fait totalement exploser la JL Bourg
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2023/24 – L’ASVEL a littéralement écrasé la JL Bourg dans le choc de la 23e journée de Betclic Élite, 84-61. Les Lyonnais ont roulé sur la rencontre, portés par une domination indécente au rebond, et par la prestation insipide des Bressans. Au classement, les deux équipes sont désormais ex aequo en 2e position, avec l’avantage aux Lyonnais.

Une semaine après avoir réussi l’exploit de terrasser l’AS Monaco, la JL Bourg remettait le couvert en Betclic Élite pour affronter l’autre écurie tricolore d’EuroLigue, l’ASVEL. Avec une victoire d’avance sur son adversaire du soir, le club bressan avait l’opportunité de prendre le large au classement, mais également de se faire rattraper. Les enjeux étaient donc forts à l’Astroballe pour ce choc au sommet.

Massacrée au rebond, la JLB prend une volée

Les deux équipes se répondent donc du tac au tac dans des premières minutes viriles, offrant un début de partie séduisant. À l’intérieur, le duel Kevin Kokila Youssoupha Fall tient toutes ses promesses, les deux pivots se livrant un véritable combat sous le cercle. Plus présents au rebond, les Lyonnais resserrent leur défense. Les stops s’enchaînent tandis que les joueurs du frontcourt se relaient pour agresser le cercle. Nando De Colo effectue lui son retour et régale l’Astroballe avec des passes de génie. Pendant ce temps, la JL coule totalement. Cette dernière accumule les fautes et n’inscrit pas un point durant plus de cinq minutes ! Minée par un 13-0, cette dernière va réagir dans la dernière minute du premier quart pour limiter la casse (24-16).

Toutefois, cela n’est qu’une simple parenthèse. Les Lyonnais poursuivent leur marche en avant en malaxant les Bressans à l’intérieur. Le différentiel de rebonds est tout simplement abyssal (35-16 à la mi-temps !), et empêche le moindre retour. En pleine bourre, l’ASVEL score donc avec régularité, et ce, malgré quelques paniers faciles laissés en route. L’écart s’accroît alors de nouveau progressivement puisque la JLB connaît encore un terrible trou offensif. Résultat, elle prend un nouvel éclat. Noam Yaacov se balade à la mène et va alors offrir deux caviars à Edwin Jackson pour passer la barre des vingt points d’avance. Totalement déboussolée, la JLB concède finalement un insensé 25-9 dans le deuxième quart, et rentre aux vestiaires avec 24 points de retard (49-25).

L’ASVEL déroule sans être inquiétée

Le retour sur le parquet va être dans la continuité de ce qui a été vu auparavant. Edwin Jackson poursuit son carnage derrière l’arc et un 5-0 enterre déjà quasi définitivement un hypothétique come-back burgien. Si les Lyonnais sont moins saignants et plus permissifs en défense, ils continuent à dominer le rebond, et ne sont pas inquiétés par une JL en totale panne d’adresse (59-37). Déjà virile, la rencontre va se tendre encore plus au fil du troisième quart en raison de décisions arbitrales hasardeuses. En quelques instants, De Colo, Kahudi et Mike sont éjectés afin que le match reprenne. Un match dont le suspense va être totalement éteint avant même le dernier quart, tant la JL continue d’être à l’envers (67-42).

Frédéric Fauthoux n’a pas réussi à s’ajuster, et a tout simplement vu son équipe se faire éclater dans la raquette, tout en multipliant les briques au tir. Le dernier quart n’est alors qu’un blow-out géant dans lequel l’ASVEL va pouvoir se faire plaisir devant une Astroballe ravie. Véritable symbole du carnage réalisé à l’intérieur, Youssoupha Fall (10 points, 13 rebonds) en profite pour poursuivre son énorme chantier, bien accompagné par Mike Scott (11 points, 10 rebonds) ou encore Mbaye Ndiaye (5 points, 9 rebonds). La barre des 30 unités va même être dépassée à cinq minutes du buzzer (79-48). Le cauchemar bressan va se poursuivre même dans ces dernières minutes sans intérêt puisque Kevin Kokila va se blesser seul, ce qui annonce sans doute une indisponibilité à venir.

Finalement, au terme de cette boucherie, le score est sans appel : 84-61. Résultat des courses, avec ce succès éclatant, l’ASVEL recolle sur la JL Bourg au classement, et les deux équipes se retrouvent ex æquo en 2e position du classement.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *