Nous suivre

Rugby à XV

Béziers : Les investisseurs émirati lâchent l’affaire !

Publié le

Icon Sport

RUGBY – Énième (et dernier ?) rebondissement à Béziers ? Ce lundi, la DNACG aurait, selon les informations de Midi Olympique, émis un nouvel avis défavorable au projet de rachat des investisseurs émirati, mené par Christophe Dominici. Par conséquent, Pierre-Olivier Valaize, Cédric Bistué et Pierre-Louis Angelotti resteraient à la tête de l’ASBH, avec un plan de secours comprenant un budget en baisse, et une masse salariale largement diminuée.

La fin d’un feuilleton de trois mois. Enfin normalement. Ce lundi, la DNACG, le gendarme financier du rugby professionnel, a recalé le projet de rachat d’ASBH, mené par l’alliance franco-émirati représentée par Christophe Dominici et Samir Ben Romdhane. En cause, le manque de garanties financières fiables de la part des investisseurs. Dans la foulée, et selon les informations de Midi Olympique, Ben Romdhane et ses associés auraient jeté l’éponge. Par conséquent, le trio Valaize-Bistué-Angelotti devrait rester à la tête du club héraultais, après avoir présenté un plan de secours.

Bientôt une rétrogradation ?

Comme le rappelle le Midi Libre, un autre combat va débuter pour les actuels propriétaires du club. Ce jeudi, ils devront présenter les comptes de l’ASBH à la DNACG. Selon les dernières informations, il manquerait, pour le moment, 1 750 000 d’euros au club. Si ce manque n’est pas comblé, Béziers, institution du rugby français avec 11 titres de champion de France en première division, pourrait descendre d’un étage, voire deux. Au sein de la cité héraultaise, le tonnerre gronde.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une