Biathlon : le baromètre des Bleus à mi-saison


Quel est le bilan des Bleus à mi-saison ? On fait l’état des lieux avant les trois dernières étapes de Coupe du monde et les Mondiaux.

💪 Ils ont répondu présents

Une victoire sur la dernière mass start à Antholz et quatre autres podiums placent Quentin Fillon Maillet à la 6ème place du général de la Coupe du monde. Sans quelques trous d’air dû à un tir défaillant, le Jurassien serait encore mieux classé. Il confirme cette saison qu’il est pétri de talents et il a surtout montré à tout le monde que battre Johannes Boe n’était pas impossible.

De son côté, pour sa première saison complète en Coupe du monde, Antonin Guigonnat est monté à trois reprises sur le podium jusqu’à présent, sur le sprint à Pokljuka et sur le sprint et la poursuite à Antholz. A 27 ans, on oublie souvent que son ascension a été fulgurante. Il occupe actuellement la 8ème place du général.

👍 Mention bien

Si Simon Desthieux, 4ème au classement général, n’est pas encore monté sur la boîte encore cette saison, il est un monstre de régularité. Seulement trois fois hors du top 10, sinon c’est toujours placé. Il lui manque encore ce déclic pour monter sur le podium tous les week-ends ou presque.

Emilien Jacquelin confirme tout le bien que l’on pense de lui. 20ème au classement général, il est l’avenir du biathlon tricolore. Mention bien également pour Simon Fourcade qui s’est battu en IBU Cup pour venir reprendre sa place sur la Coupe du monde. Quelques erreurs au tir lui coûtent un bon résultat sur ses première courses.

👎 On en attend plus

Que c’est dur de mettre le deuxième du classement général dans cette catégorie, et pourtant. Après tant d’années de domination, cela devait arriver un jour, mais on espérait que cela soit le plus tard possible. Cela serait une très bonne première partie de saison pour n’importe quel autre biathlète, mais pas pour Martin Fourcade qui l’a reconnu lui même. Johannes Boe est très fort et lui ne retrouve pas ses sensations. Rendez-vous aux Mondiaux !

Aristide Bègue, brillant en IBU Cup, n’a pas trouvé pas le déclic pour le moment en Coupe du monde avec un seul point marqué au général en début de saison.

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des