Nous suivre

Actualités

Biathlon – Mondiaux : Dorothea Wierer impériale sur la mass start

Publié le

Dans des conditions dantesques, l’Italienne Dorothea Wierer est devenue championne du monde sur la mass start à Ostersund. Elle devance la Russe Ekaterina Yurlova et l’Allemande Denise Herrmann.

La Transalpine Dorothea Wierer aura attendu ses septièmes Mondiaux pour décrocher son premier titre mondial. A 28 ans, celle qui n’avait remporté jusqu’ici qu’une seule mass start dans sa carrière (Canmore 2016) s’est imposée en costaud, dans des conditions climatiques très compliquées. Impeccable sur ses trois premiers tirs, Wierer (18/20) a commis deux erreurs sur son dernier debout. Heureusement pour elle, la Russe Ekaterina Yurlova, arrivée avec un débours de 30 secondes sur l’Italienne pour le dernier tir, faisait une erreur et s’en sortait également avec un 18/20.

L’Allemande Denise Herrmann, auteure d’un 16/20 et du meilleur temps sur les skis, complète le podium et glane sa troisième médaille dans ces championnats du monde, après l’or sur la poursuite et l’argent sur le relais mixte.

Les Bleues n’ont pas tenu la distance

Anaïs Chevalier ayant déclaré forfait ce matin, Justine Braisaz et Célia Aymonier étaient les deux seules représentantes tricolores engagées sur cette mass start. Si elles se sont montrées rapides avec respectivement les 2ème et 5ème temps de ski, le tir n’a pas suivi, une fois du plus. Avec 6 fautes chacune, les deux Françaises sont loin, avec une 15ème place pour Braisaz et la 20ème place pour Célia Aymonier. Avec une seule médaille, celle en bronze obtenue par Justine Braisaz sur l’individuel, le chat est maigre pour l’équipe de France féminine à Ostersund.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une