Nous suivre

Biathlon

Nove Mesto : Émilien Jacquelin deuxième de la mass start, Johannes Boe intouchable

Publié le

AFP

Biathlon – Nove Mesto – Le Norvégien Johannes Boe a remporté ce dimanche la mass start de Nove Mesto. Il devance le Français Émilien Jacquelin. Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade ont perdu gros au terme d’une course folle.

Folle. Cette mass start tchèque aura été animée d’un bout à l’autre de la course. Ce dimanche, Johannes Boe a enlevé l’épreuve. Pourtant auteur de trois erreurs face aux cibles, le Norvégien a réalisé une démonstration de force sur les skis. Derrière lui, Émilien Jacquelin est venu sauver la patrie côté Français. Auteur d’un 20/20, l’Isérois a peiné sur la piste, comme toute l’équipe de France ce dimanche. L’Allemand Arnd Peiffer complète le podium.

Fourcade et Fillon Maillet perdent gros

Elle est là la mauvaise nouvelle. Dès le début de course, les Bleus se retrouvaient en difficulté sur la piste, voyant les Norvégiens et même les Allemands partir à l’avant de la course. Si Simon Desthieux (21ème, 17/20), Fabien Claude (25ème, 17/20) et Antonin Guigonnat (26ème, 20/20 !) ont davantage souffert sur les spatules, Martin Fourcade et Quentin Fillon Maillet ont perdu gros sur un plan comptable. La faute, au final, à une stratégie de fartage défaillante.

Pour preuve, le meilleur Tricolore sur les skis n’est autre qu’Émilien Jacquelin, avec un 12ème temps à 1:17 de Johannes Boe. Les 14ème et 15ème temps de Fillon Maillet et de Fourcade sont alors préjudiciables. Le Jurassien termine à la 8ème place ce dimanche, tandis que le Catalan doit se contenter d’une 14ème place. Une bien mauvaise opération au général, puisque Johannes Boe revient à 43 points du quintuple champion olympique. À deux étapes de la fin de saison, le suspense reste entier dans la lutte pour le gros globe.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une