Nous suivre

Biathlon

Pokljuka : la France enlève le relais mixte simple

Flo Ostermann

Publié le

Pokljuka : la France enlève le relais mixte simple
AFP

Biathlon – Pokljuka – Le duo bleu composé d’Anaïs Bescond et Émilien Jacquelin a remporté ce samedi le relais mixte simple de Pokljuka. L’Estonie grimpe sur le podium à la deuxième place, devant l’Autriche.

Irrésistibles. Anaïs Bescond, troisième de l’individuel vendredi, et Émilien Jacquelin ont enlevé ce samedi le relais mixte simple de Pokljuka, en Slovénie. Avec cinq pioches (2 pour Bescond, 3 pour Jacquelin), le tandem tricolore a surclassé la concurrence, il est vrai amoindrie par l’impasse de nombreuses têtes d’affiche. C’est Anaïs Bescond qui aura fait la différence lors de son dernier relais, avec notamment un 5/5 sur son dernier tir. Émilien Jacquelin avait fait le job auparavant, avec un tir toujours aussi engagé.

L’Estonie surprend son monde

Mais la performance reste superbe. L’équipe de France devance sur la ligne le duo estonien, surprise de cette course, et qui grimpe pour la première fois sur le podium en Coupe du monde. Regina Oja et René Zahkna, trois pioches, ont soufflé la deuxième place à l’Autriche de Lisa Teresa Hauser et Simon Eder (6 pioches), troisième ce samedi.

En revanche, la Norvège du tandem Knotten – Christiansen est passée à côté, avec une 10ème place à l’arrivée, avec 7 pioches. L’Allemagne de Franziska Preuss et Erik Lesser termine juste derrière, au 11ème rang, avec 6 pioches.

Grâce à ce succès, la France décroche un 30ème podium cette saison. À moins de trois semaines des Mondiaux, les Bleu(e)s continuent de briller sur la planète biathlon.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une