Nous suivre

Biathlon

Ruhpolding : Les Bleus triomphent sans trembler sur le relais hommes

Flo Ostermann

Publié

le

Biathlon - Ruhpolding - Les Bleus triomphent sans trembler sur le relais hommes
AFP

Biathlon – Ruhpolding – Énorme relais français ce samedi à Ruhpolding ! Les Bleus se sont imposés au terme d’une grande démonstration de force. La Norvège prend la deuxième place, tandis que l’Autriche complète le podium.

Magnifiques Bleus ! Au sommet sur les courses individuelles, l’équipe de France masculine a concrétisé sur le relais hommes ce samedi, un succès qui fuyait le camp tricolore depuis mars 2017 (épreuve pré-olympique de Pyeongchang), autant dire une éternité. À Ruhpolding, Émilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet ont surclassé la concurrence, dont la Norvège, qui restait sur six victoires consécutives et qui est reléguée à 1’12 ce samedi après-midi.

Un collectif (ultra) solide

Et pourtant, le relais du week-end dernier, à Oberhof, aurait pu faire douter les Bleus. Émilien Jacquelin, 24 ans et révélation tricolore de ce début de saison, était passé à côté lors de la première étape allemande, en mettant en-dedans une équipe de France qui avait réussi à arracher la deuxième place. Aujourd’hui, sous la neige bavaroise, l’Isérois a réglé la mire et a parfaitement lancé les Français, avec une seule pioche.

La suite ? Un récital de Martin Fourcade, auteur d’un sans-faute, avec ensuite le passage quasi parfait du soldat Desthieux (une seule pioche). Si Quentin Fillon Maillet, dernier relayeur tricolore en piste, se faisait une frayeur avec 4 pioches, la messe était dite, l’écart étant bien trop important pour laisser la victoire s’envoler.

Deuxième, la Norvège de Johannes Dale, Erlend Bjoentegaard, Tarjei Boe et Velte Christiansen est repoussée à 1’12. À quelques semaines des Mondiaux d’Antholz, le message envoyé par les Français est fort, et ce même si Johannes Boe était absent côté Nordiques. La puissance du relais bleu était bien trop forte ce samedi.

L’Autriche, grosse cote parmi les outsiders, grimpe sur la troisième marche du podium. L’Allemagne, plombée par une première moitié de relais catastrophique, prend la 5ème place.

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une