Nous suivre

NBA 2021/2022

Bilan NBA 2022 : Les Sacramento Kings, les éternels losers

Joris Schamberger

Publié le

Bilan NBA 2022 Les Sacramento Kings, les éternels losers
Visuel Dicodusport - Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 – La saison régulière de NBA touche à son terme. Les playoffs approchent et plusieurs équipes vont connaître une fin de saison anticipée. À cette occasion, la rédaction de Dicodusport revient sur la saison des équipes éliminées. Aujourd’hui, on parle de record, de transfert XXL et d’ambitions à la sauce Sacramento Kings

Ce qu’il faut retenir de la saison des Sacramento Kings

Les saisons se suivent et se ressemblent à Sacramento. En termes de classement, les Kings se retrouvent une nouvelle fois à la même 12e place fade et décevante. Pas assez mauvais pour tanker, mais pas assez bons pour être compétitifs. Pourtant, la saison dernière avait laissé quelques espoirs avec le développement du rookie Tyrese Haliburton. Et sur ce début de saison, le jeune homme a répondu présent. Avec son enthousiasme presque naïf à l’idée de redresser l’image de Sacramento, il était possiblement le meilleur joueur de l’équipe, avec De’Aaron Fox. Cependant, cela n’a pas empêché les Kings de faire un début de saison à la Kings. 17 matchs et 11 défaites, Luke Walton est (enfin ?) remercié, au profit de Alvin Gentry.

Le changement de coach n’a pas changé la dynamique, et malgré le faible niveau de l’ouest cette saison, les Kings apparaissaient trop limités pour atteindre le play-in. Il fallait donc faire quelque chose. Rebattre les cartes. C’est pour cela que Tyrese Haliburton a fait ses valises pour l’Indiana, tout comme Buddy Hield ou Marvin Bagley (parti à Detroit). Le but : faire venir un all-star pour épauler Fox, en la personne de Domontas Sabonis. L’arrivée du Lituanien devait permettre à l’équipe de faire le push pour mettre fin à la série de saisons sans playoffs de Sacramento. Malheureusement, cela n’a pas suffi, et les Kings ont officiellement battu le record all-time de saisons consécutives sans aller en post-season, avec un total de 16 saisons dans la loterie.

Notre prévision en début de saison : 12ème / Classement actuel : 12ème


La révélation : Davion Mitchell

Davion Mitchell est un de ces rookies dont la draft nous avait fait nous questionner. Encore un guard, dans une équipe qui comptait déjà De’Aaron Fox et Tyrese Haliburton. Comment le développer efficacement dans ces conditions ? D’abord limité à un rôle en sortie de banc, Off Night a malgré tout vite rassuré ceux qui doutaient. En effet, dans une défense classée 4ème moins bonne de la ligue, Mitchell a fait office de rare rayon de soleil. Chaque joueur extérieur qui voyait le rookie entrer sur le terrain savait que la fête était finie, et que chaque panier allait devoir se mériter.

Grâce à ses bonnes performances répétées, il a même gagné une place de titulaire lors des derniers matchs de la saison. La complémentarité avec Fox est évidente. Ainsi, pendant que le renard se chargera de l’attaque, Mitchell pourra s’occuper de la défense sur les lignes extérieures. De plus, il a encore un certain potentiel à développer en attaque. Bien sûr, ce n’est pas ce pour quoi on l’a drafté, mais avec 11pts de moyenne dès sa première saison dans la ligue, il serait injuste de le limiter à un simple défenseur. Les pourcentages sont encore perfectibles, mais il y a définitivement de la matière avec ce jeune.

Davion Mitchell

Davion Mitchell – Icon Sport

La déception : Tyrese Haliburton

Evidemment, ce n’est pas de sa faute si Tyrese Haliburton se retrouve être notre déception, et sa première partie de saison avec Sacramento était très bonne. Ce qui nous déçoit, c’est que le management n’a pas souhaité être patient avec lui. Le jeune homme avait répété à plusieurs reprises être heureux à Sacramento, et vouloir redorer le blason de la franchise. Cependant, cela n’a pas empêché le GM Monte McNair de le transférer.

Certes, la contrepartie n’est pas mauvaise. Domantas Sabonis est un très bon joueur, un all-star confirmé et va permettre aux Kings d’être sérieux l’an prochain. Le problème est qu’on connait déjà son plafond : 2ème ou 3ème option dans une équipe sérieuse. Haliburton, lui, était potentiellement la pièce maîtresse d’une reconstruction. On dirait que l’objectif de Sacramento est davantage de mettre fin à la série de saisons sans playoffs le plus vite possible, plutôt que de créer une équipe vraiment compétitive à long terme.

Quel avenir pour les Sacramento Kings ?

À la décharge du management, la saison prochaine pourrait bien être la bonne pour Sacramento. Pour la première fois depuis bien longtemps, les Kings peuvent compter sur deux joueurs de niveau all-star, Fox et Sabonis. Cependant, la question va être de savoir comment entourer ces deux leaders. Au niveau des fins de contrat, Donte Divicenzo devrait être la priorité en sortie de contrat rookie. En effet, le champion en titre avec Milwaukee, débarqué en cours de saison, s’est avéré assez précieux dans la rotation d’Alvin Gentry. Le prolonger devrait donc être une priorité absolue.

Les vraies questions tournent autour de deux choses. Tout d’abord, la draft. En effet, il s’agit d’une cuvée de joueurs intérieurs, et ça tombe bien, car les lignes de Sacramento sont déjà bien remplies. De plus, au vu du classement, et avec le nouveau système de loterie, on pourrait voir les Kings bien placés à la draft. Cela leur permettra de renforcer un secteur intérieur qui pose question, d’autant plus avec la situation de Richaun Holmes. En effet, le pivot, en plus d’avoir connu une perte de vitesse au niveau sportif avec l’arrivée de Sabonis, est accusé de violence domestique sur son fils. Si les faits sont avérés, on pourrait ne plus le revoir sur les parquets avant un moment.


Rédacteur depuis juin 2021 - Spécialisé dans le basket américain, et amoureux des Cleveland Cavaliers. Celui qui ne s'est pas levé à 2h du matin pour un Cavs-Knicks ne connait pas la vraie fatigue.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une