Nous suivre

Rugby

Bleus : les notes du XV de France face à l’Italie

Avatar

Publié

le

AFP

Malgré un match en demi-teinte, le XV de France a nettement battu l’Italie au Stade de France (47-19). Voici nos notes des Bleus.

Les avants

Jefferson Poirot – 5 : Toujours aussi décevant dans le jeu, le pilier girondin s’est illustré en mêlée, un secteur dans lequel il a, un peu, redressé la barre en cours de match. Ses trois prestations restent mitigées avant la Coupe du monde au Japon. Remplacé par Cyril Baille (52′), qui a solidifié la mêlée.

Camille Chat – 6 : Du mieux pour le talonneur francilien. Parfait sur ses lancers en touche, de la hargne et à la conclusion d’un essai collectif (31′). Un en-avant sur un ballon de récupération (12′), mais un bon match pour le Ciel & Blanc. Remplacé par Guilhem Guirado (52′).

Rabah Slimani – 4 : L’ombre de lui-même, encore. Le pilier clermontois a été pénalisé à trois reprises et sanctionné d’un carton jaune (22′). Également coupable d’un en-avant. Du mieux en mêlée, mais Slimani reste tout de même sur des copies inquiétantes avant le Mondial. Remplacé par Emerick Setiano (52′).

Arthur Iturria – 6 : Replacé en deuxième ligne, le Jaunard a alterné le bon et le moins bon lors du premier acte. Présent dans le combat, on l’a moins vu à son aise dans le jeu, notamment durant les 40 premières minutes, alors qu’il sait se rendre disponible lorsqu’il évolue en troisième barre. Plus en vue après la pause, il est récompensé pour son placement idéal par un essai (43′) . Remplacé par Félix Lambey (55′).

Romain Taofifenua – 6 : Auteur de quelques charges intéressantes, le deuxième ligne toulonnais a été pénalisé à deux reprises. Auteur d’un essai en force à l’heure de jeu, le Varois a offert un match correct. À revoir, mais sera-t-il du voyage au Japon ?

Wenceslas Lauret – 5,5 : Prestation très neutre du troisième ligne du Racing 92. Chahuté dans le combat, il n’a pas non plus montré grand chose avec le ballon lors de la première période. Un léger sursaut au retour des vestiaires, surtout en défense, ce qui lui permet de terminer meilleur plaqueur du match. Remplacé par François Cros (62′).

Yacouba Camara – 5,5 : Des bonnes cartouches distribuées, mais trop peu d’apport dans le jeu courant, la faute à des mauvais placements. Plutôt efficace en touche, mais assez pour être un titulaire au Japon ? Pas vraiment…

Louis Picamoles – 6,5 : On a retrouvé un King Louis à un niveau bien meilleur que lors de ses dernières sorties. Des charges qui ont fait avancé les Bleus et un impact physique évident. Pénalisé à deux reprises et coupable d’un carton jaune, mais un match plutôt abouti, plein d’envie, parfois trop, en lâchant notamment deux ballons.

Les notes de la charnière et des trois-quarts


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?