Nous suivre

CDM de rugby à XV 2019

Bleus : les notes du XV de France face aux Tonga

Publié

le

Bleus - Notes XV de France face aux Tonga
Getty images

La charnière

Baptiste Serin – 6,5 : Intéressant en première période, le Toulonnais est à l’origine de l’essai de Raka (32′), en jouant vite une pénalité. Il n’a pas hésité à prendre des initiatives avec six relances, avant d’être un peu plus en souffrance au retour des vestiaires. Mais l’ancien Girondin a globalement été au rendez-vous. Remplacé par Antoine Dupont (54′).

Romain Ntamack – 4,5 : Prestation très moyenne de l’ouvreur toulousain. S’il a géré face aux perches (5/6), il a été en difficulté dans le jeu, avec seulement 5 mètres parcourus et 4 relances à la main, symbolisant une animation assez pauvre. Il perd également trois ballons au cours du match. Remplacé par Camille Lopez (66′).


Les arrières

Alivereti Raka – 7 : 142 mètres parcourus avec le ballon, quatre franchissements, trois défenseurs battus et un essai, au terme d’un match abouti pour l’ailier clermontois. Spectaculaire quand il est dans cet état de forme.

Sofiane Guitoune – 5,5 : Très à son avantage lors du premier acte, le centre haut-garonnais a pesé sur la défense tongienne avant de s’éteindre un petit peu. 47 mètres avec le ballon, deux défenseurs battus. Il a également eu du déchet sur le plan défensif, avec quatre plaquages manqués sur onze tentés. Une prestation contrastée, au final.

Virimi Vakatawa – 6,5 : 68 mètres avec le ballon, 5 défenseurs battus pour celui qui a inscrit le premier essai des Bleus (6′). Une grosse activité donc, en dépit de ses trois ballons perdus. Un 3/3 au plaquage et une prestation satisfaisante. Remplacé par Pierre-Louis Barassi (66′).

Damian Penaud – 4 : Le Clermontois a certainement réalisé l’un de ses plus mauvais matchs avec les Bleus. 11 mètres avec le ballon et un 3/7 au plaquage inquiétant. Moins fringuant, il s’est troué sur le dernier essai des Tonga (80′). Dur, très dur pour celui qui avait été au-dessus du lot face aux Argentins.

Maxime Médard – 4 : S’il a réalisé un match globalement sobre, il a commis deux erreurs, dont une grossière. Après un coup de pied direct en touche (26′), il est coupable sur le deuxième essai des Tonga (47′), en étant trop attentiste à la retombée du ballon. On a rarement vu le papa des lignes arrières autant en souffrance avec les Bleus.

Revenir aux avants

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une