Nous suivre

Boxe

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière

Idriss Ahamada

Publié

le

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière
AFP

Chez lui, à Marseille, Arsen Goulamirian (32 ans, 26 combats, 26 victoires, 0 défaites) a conservé son titre WBA des poids lourds-légers, en battant par abandon Constantin Bejenaru.

La victoire fut longue à se dessiner pour « Feroz ». Dès la première reprise, Bejenaru imposait un gros pressing. Le Moldave cassait la distance et portait beaucoup de coups. Le challenger est venu pour jouer sa chance à fond et il le montrait. Arsen Goulamirian lui, s’est contenté d’encaisser pendant la moitié du combat, sortant du bois pour porter quelques coups durs lors de la 2ème reprise. Avant de soudainement accélérer plus tard.

La réaction du champion

Après avoir laissé son adversaire s’épuiser, le champion a passé la seconde. Mieux physiquement, le Franco-arménien a fait mettre un genou à terre à Bejenaru lors de la 7ème reprise après une gauche. Jugeant qu’il a été déséquilibré, l’arbitre n’a pas compté. Mais cela montrait clairement une inversion du rapport de force. Lors des deux reprises suivantes, le Marseillais a porté plusieurs séries de coups à son challenger.

Lors de la 9ème reprise, « Feroz » mettait au tapis Bejenaru grâce à un crochet gauche, mais ce dernier se relèvera rapidement. Après ça, Goulamirian a déclenché le feu et la fureur sur son adversaire, qui a vacillé plusieurs fois, sans jamais tomber. C’en était trop pour le coin du Moldave, qui a décidé d’abandonner à l’appel de la 10ème reprise.

Cette 18ème victoire avant la limite fut longue à se dessiner pour Goulamirian. Le combat a été compliqué, comme il l’a lui même expliqué au micro de Canal + après le combat :

J’ai du mal avec les gauchers. Je n’arrivais pas trouver mes positions, je n’étais pas à l’aise. Et j’étais également fatigué par mon précédent combat. Je ne me sentais pas bien, mais l’essentiel, c’est la victoire.

Quelle suite ?

Après avoir enchainé 2 combats en 43 jours, « Feroz » va désormais se reposer un peu. Son objectif d’avoir deux ceintures d’ici à la fin de l’année semble jouable. Les titres WBO et WBC sont vacants et l’IBF est détenue par le Cubain Yuniel Dorticos. Des négociations entre son promoteur et les fédérations concernées vont sans doute bientôt commencer.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une