Nous suivre

Boxe

Boxe : Le coup de projecteur avant la descente chez les welters pour Souleymane Cissokho

Publié le

Boxe Le coup de projecteur avant la descente chez les welters pour Souleymane Cissokho
Photo Icon Sport

BOXE POIDS SUPER-WELTERS – Ce week-end, à San Diego, Souleymane Cissokho effectuera son dernier combat chez les super-welters. Désireux de descendre chez les welters à l’avenir, le Français devra d’abord battre le Mexicain Robert Valenzuela Jr. En sous carte d’un combat de la légende Roman Gonzalez, il bénéficiera aussi d’un joli coup de projecteur.

Depuis les Jeux Olympiques de Rio, Souleymane Cissokho (30 ans, 14v, 9KO) tente de progresser dans les classements de la division des super-welters. Encore invaincu, le médaillé de bronze souhaite, à tout prix, bénéficier d’une opportunité pour devenir champion du monde. Malheureusement, après quatorze combats professionnels, le natif de Dakar se trouve certainement dans une impasse. Le changement de catégorie devient inéluctable.

Cissokho veut descendre chez les welters

Pour la WBC et la WBA, Souleymane fait partie des quinze meilleurs super-welters du monde. Toutefois, les opportunités pour progresser davantage dans les classements semblent difficiles à trouver. Récemment, le pugiliste français évoquait le cas d’une occasion qui n’avait pas pu se concrétiser face à un boxeur du top 25 de la catégorie. « Je devais combattre Carlos Ocampo, tout était quasiment bouclé et à la fin, bam, c’est tombé à l’eau. C’est très compliqué », a-t-il expliqué au podcast du RMC Fighter Club.

Si l’horizon semble bouché chez les +66,68 kg, Cissokho envisage alors de descendre chez les welters. « On est en train de faire les tests et je pense descendre chez les welters, car j’aurais beaucoup plus d’opportunités dans cette catégorie. », a-t-il confié. Au sein de cette division, les tous meilleurs se nomment Terence Crawford, Errol Spence Jr ou encore Yordenis Ugas. A l’heure actuelle, c’est sans aucun doute l’une des plus relevées sur la planète boxe. Mais le Français pense y trouver son compte. Peut-être les cartes seront-elles rebattues si les champions s’affrontent ou s’ils changent de catégories.

Encore un très beau coup de projecteurs

Avant cela, le Français aura l’occasion de se tester. En effet, samedi, il sera opposé au Mexicain Roberto Valenzuela Jr (22 ans, 19v, 19KO, 2d), pour défendre son titre de champion intercontinental de la WBA. Celui-ci a réalisé la majorité de ses combats chez les poids welters, ce qui donnera un avant-goût au Français. Même pas classé dans le top 100 de la catégorie par Boxrec, Tito Junior ne devrait pas représenter une grande menace pour le tricolore. Néanmoins, il faudra se méfier de sa puissance car toutes ses victoires furent acquises avant la limite et il ne compte que deux défaites à son palmarès.

Au-delà de ça, le plus important est certainement le contexte. Lors de son retour début 2021, après des longs mois d’absence, le médaillé olympique s’est toujours retrouvé sur des cartes prestigieuses. Un an auparavant, il avait combattu avant le choc des poids super-mouches entre Roman Gonzalez et Juan Francisco Estrada. Quelques mois plus tard, c’était en sous-carte du combat de Saul Alvarez pour le Cinco de Mayo, face à Billy Joe Sauders. En septembre dernier, il était sorti aux côtés de Tony Yoka et de Mathieu Bauderlique sur le ring de Roland Garros. Cette fois-ci, à San Diego, il retrouvera encore la légende Roman Gonzalez, dit Chocolatito. Son combat face au Mexicain Julio Cesar Martinez est annoncé comme le premier grand rendez-vous de l’année.

Le coup de projecteur sera donc, une nouvelle fois, très important pour Cissokho. De plus, le Français est associé au promoteur Eddie Hearn, de Matchroom Boxing, l’un des plus puissants réseaux du monde du noble art. S’il écrit peut-être les dernières pages du chapitre chez les super-welters, on espère qu’il aura un brillant avenir chez les welters.

Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une