Nous suivre

Boxe

Que retenir de la victoire de Tony Yoka face à Christian Hammer ?

Tanguy Le Jeune

Publié

le

Petar Milas déclare forfait, Yoka se retrouve sans adversaire
Loic VENANCE / AFP

BOXE – Et voici la 10ème victoire en professionnel pour Tony Yoka. Contrairement à ses dernières oppositions, il a dû faire face à un Christian Hammer provocateur et très résistant. Pas de K.O, mais une victoire unanime aux points de Tony Yoka qui a cette fois-ci eu un véritable test. 

Test réussi pour Yoka

Ce combat était prévu comme étant le premier véritable test pour Yoka. En effet, Fury, Ortiz et Povetkin ont combattu face au très coriace Christian Hammer. Cette fois-ci, c’était au tour de Tony Yoka de le vaincre. Reprise après reprise, L’Artiste n’a pas cessé d’attaquer son adversaire qui répliquait très souvent dans les gants du Français. Le Parisien a véritablement maîtrisé le combat de bout en bout. Très lucide, Yoka a su appliquer une boxe propre et a montré un visage conquérant et tranquille. En effet, dans l’intégralité des 10 rounds il a, sans arrêt, varié ses attaques et fait mal à son adversaire qui a véritablement encaissé les coups puissants du Français. C’est à se demander clairement comment la mâchoire de l’Allemand tient toujours sur son visage.

Combat référence pour la suite

Le test attendu a bien eu lieu et ce combat peut s’apparenter comme l’un des plus aboutis de la carrière pro de Tony Yoka. En effet, Hammer a clairement joué sur son expérience et sa malice pour piéger le Français, mais sans résultat. On a vu le numéro 1 Français très lucide et calme, et c’est bien pour cela que ce combat sera sûrement sa référence. Son uppercut ravageur lui, a pour la première fois été réellement bloqué par un de ses adversaires, et c’est probablement pour cela que l’Allemand n’a pas fini au tapis. Mais il a cependant su rester patient et attendre l’ouverture sans se livrer. Le champion olympique en 2016 est clairement en train de rentrer dans le cercle des meilleurs boxeurs mondiaux, même s’il lui reste encore quelques marches à franchir.

Après le combat, Yoka s’est dit « content de la performance » et estime avoir « passé un cap ». La conquête continue pour lui et il peut désormais se tourner vers 2021 qui sera sûrement l’année où l’on pourra juger de son niveau face aux meilleurs boxeurs du monde. Le voilà désormais 12ème mondial, et l’Artiste peut à présent entrer dans le vif du sujet de sa carrière.

Tanguy Le Jeune


Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?